ma petite entreprise

http://mapetiteentreprise.zeblog.com/

Calendrier

« Mars 2008 »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31 

philippe

la vie d'entrepreneur, un long fleuve tranquille ?

Blog

Derniers billets

Pages

Compteurs

Liens

Fils RSS

Puisque le MEDEF n'est pas représentatif des "vrais" entrepreneurs...,

Par philippe :: mercredi 05 mars 2008 à 19:49

Businessman Shouting Through Megaphone stock photo

puisque le MEDEF n'est pas représentatif des "vrais" entrepreneurs...,

 

au lieu de montrer une guerre de pouvoir (pour le prendre ou pour le conserver) et des pratiques peu recommandables..."le MEDEF n'est pas représentatif des "vrais" entrepreneurs...,",

 

 

 

 

"qui" va s'occuper et défendre les petits patrons qui sont totalement à la merci des quelques grands groupes mis en avant et représentés par le MEDEF ?,

 

je ne pense pas etre une exception mais je me suis rendu compte, à l'insu de ma volonté...,

 

qu'à chaque fois qu'un grand groupe ne veut pas payer ce qu'il doit...et bien, il ne paiera pas !,

 

idem pour le respect d'un contrat commercial, du réglement d'un impayé,...,

 

à chaque fois !,

 

et que se passe t il pour le petit entrepreneur (2,3 millions de TPE/PME/PMI ce n'est pas 'rien"...) ?,

 

la réponse, tout le monde la connait et s'en moque éperdument : il "disparait", tout simplement !,

 

comment est ce donc "possible" ?,

 

on prend le cas d'une "facture" due par un grand groupe pour un "travail dument effectué" pour lui par un des ses "petits partenaires" :

  1. le travail est fait,
  2. conformement au contrat entre les deux parties, le réglement est du,
  3. le grand groupe ne désire pas...honorer son réglement,
  4. les parties ne peuvent plus s'entendre,
  5. le tribunal de commerce est donc saisi, par la force des choses, par le petit entrepreneur,
  6. quelques semaines ou mois après (important le délai...), la procédure commence,
  7. les reports successifs et récurrents sont demandés par le...grand groupe,
  8. ceux ci leur sont...accordés (pensez donc, un grand groupe, ça a une image et les moyens de se  défendre),
  9. le temps passe (important le délai...), et finalement "rien" ne se passe...,
  10. les rendez vous au tribunal se suivent et se...ressemblent..."rien" ne se passe,
  11. si, il y a quelque chose qui avance ! quoi me direz vous ? les honoaraires de l'avocat du petit entrepreneur "avancent" eux !,
  12. enfin, les conclusions sont là, elles s'échangent...la partie continue, tout va bien (pas pour le petit entrepreneur...),
  13. on arrive "enfin" au dernier round "espèré" le petit entrepreneur...,
  14. et qu'elle va etre sa surprise en découvrant que finalement, après etude serieuse de la partie "adverse" (celle qui doit de l'argent quand meme...) par son "conseil"...il s'avère qu'une demande reconventionnelle est "indispensable " !,
  15. on traduit ? le grand groupe doit de l'argent, il ne paie pas et après avoir laissé s'epuiser le petit patron (lui et ses finances), le grand groupe découvre "innocement" que le montant de la facture présentée (celle qui est due quand meme...) serait "inexact" (on fait une demande reconventionnelle...) ou que pire, ce serait le petit patron qui devrait de l'argent !,
  16. aie aie aie ! quel contretemps argumentera sans doute le conseil du petit patron...non sans oublier de revendiquer le reglement "immédiat" du solde de ses honoraires (il sait pourquoi, lui...),
  17. "léger contretemps" que le tribunal de commerce sera sans doute incapable de comprendre et de gérer dans le seul interet du petit patron...,
  18. et les mois ou les années vont passer...pour les meilleurs des petits patrons parce qu'à ce petit jeu, tout le monde gagne, sauf le petit patron...,
  19. lui, il sera sans doute obligé de revenir au meme tribunal de commerce pour...mettre sa société en liquidation judiciaire...,
  20. il a de l'argent "dehors" et personne ne s'empresse de le lui faire "restituer"...

la morale de cette banale histoire ?,

 

c'est que les grands groupes ont du temps et comme le temps, c'est de l'argent, ils en usent et en abusent...,

 

tout le monde est content, non ?, un "problème" ? le temps va se charger de l'éliminer !,

 

pour en revenir aux gesticulations du MEDEF, qui se préoccupe de ce réel problème ?...,

 

on a beau essayer d'en parler, tout le monde s'en fiche...,

 

au lieu de faire de beaux discours et gesticulations, l'avenir de notre économie passe aussi par l'engagement de ceux que certains piétinent ou délaissent...., les petits patrons,

à titre personnel, savez vous combien de fois on m'a "foutu" dehors du tribunal de commerce, de la cour d'appel, du tribunal de grande instance...uniquement parce que j'osais, en tant que petit patron, demander de connaitre l'état d'avancement de mon affaire ou en obtenir des détails...,

la justice avance...à  "son" rythme, ne considère avoir aucune obligation ou compte à rendre...,

 

et ça, les grands groupes le savent bien !,

 

à chaque fois qu'un grand groupe ne veut pas payer ce qu'il doit...et bien, il ne paiera pas !,

 

alors, puisque le MEDEF n'est pas représentatif des "vrais" entrepreneurs..., qui le serait ?,

 

on a moins d'amateur pour relever les manches et pour faire changer les choses, on dirait....

 

alors, vous pensez toujours vous, dans ces conditions, que

"l'entreprise, c'est la vie"?

Copyright © ma petite entreprise - Blog créé avec ZeBlog