ma petite entreprise

http://mapetiteentreprise.zeblog.com/

Calendrier

« Avril 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

philippe

la vie d'entrepreneur, un long fleuve tranquille ?

Blog

Derniers billets

Pages

Compteurs

Liens

Fils RSS

lipdub des jeunes UMP : le ridicule rend il plus...fort ?,

Par philippe :: vendredi 11 décembre 2009 à 20:29

lipdub des jeunes UMP : le ridicule rend il plus...fort ?,

  • Le ridicule ne tue pas,
  • Ce qui ne tue pas rend plus fort,
  • le ridicule rend il plus...fort ?.
precision : cet article s'applique à toute formation politique...

le blog "ma petite entreprise" : Total fait des profits records, le MEDEF applaudit, Total licencie, le MEDEF va t il applaudir ?, des comportements inacceptables et non représentatifs des entrepreneurs,

Par philippe :: mardi 10 mars 2009 à 20:28

http://stcypnews.centerblog.net/5049923-Laurence-Parisot--%E2%80%9CFumasse--je-suis-fumasse%E2%80%9D

 

le blog "ma petite entreprise" : Total fait des profits records, le MEDEF applaudit, Total licencie, le MEDEF va t il applaudir ?, des comportements inacceptables et non représentatifs des entrepreneurs,

 

92 % des entreprises françaises sont des TPE, PME et PMI,

 

les messages recurrents de Laurence Parisot à la tete du MEDEF ne sont pas representatifs de la vie partagée par la quasi totalité du tissu économique de notre pays,

 

Total fait des profits records, le MEDEF applaudit, Total licencie, le MEDEF va t il applaudir ?,

 

le MEDEF n'est en rien la "référence" et, malgré les affirmations, ne représente pas la quasi totalité des entrepreneurs français,

 

moi, quand je vois ça, en tant que modeste entrepreneur (...), j'ai parfois "honte", pas vous ?

le blog ma petite entreprise diffuse l'appel de Fanny Gamelin, lisez, agissez et relayez le à votre tour !,

Par philippe :: dimanche 11 janvier 2009 à 0:01

Businessman Shouting Through Megaphone stock photo

le blog ma petite entreprise diffuse l'appel de Fanny Gamelin, lisez, agissez et relayez le à votre tour !,

Fanny Gamelin est la fille de Joël Gamelin, un chef d’entreprise respecté sur La Rochelle (17),

elle a decidé de faire face à la vie et d'agir tres courageusement,

elle doit trouver l'argent pour faire vivre les 120 salariés de l'entreprise,

comment l'aider ?,

consultez le site soutien-chantiers-gamelin,

souscrivez, agissez, diffusez massivement autour de vous et...soutenons la et admirons là...,

que font les banques ?, elles ne jouent "manifestement" pas leur role...,

les politiques ?, ecouteront ils un jour les souhaits des entrepreneurs (à quand un "small business act" ?, à quand la vraie transposition dans le droit français du "chapter 11" americain ?, s'ils ne connaissent pas, qu'ils m'ecrivent sur le sujet, on en parlera...) au lieu de ne faire que compter sur nous pour...remplir les caisses de notre pays ?,

...je m'égare, ce n'est pas l'objet de cet article,

alors, diffusez l'information, agissez, souscrivez : les petits ruisseaux font les grandes rivières

"notez vos fournisseurs" sera bien mis en ligne...et remercie toujours SFR et EDF de "me maintenir "eveillé"" ?,

Par philippe :: lundi 08 décembre 2008 à 6:01

3d www letters pressed out in mettalic effect background. stock photo

"notez vos fournisseurs" sera bien mis en ligne...et remercie toujours SFR et EDF de "me maintenir "eveillé"" ?,

mes projets avancent, pas à pas...et celui ci n'est pas le moyen opportuniste de mettre en ligne les relations que je peux rencontrer à titre personnel avec certains de mes fournisseurs,

ce projet fait partie depuis de nombreuses années de ce que j'aurais deja du faire et que je n'ai pas encore pu realiser, les raisons ont ete evoquées à differentes reprises,

je remercie SFR et EDF de "me maintenir eveillé", les relations que nous entretenons ne font que me motiver à avancer sur la mise en ligne du site notez vos fournisseurs,

à ce jour (le 08/12/08) et de manière "factuelle" :

  • SFR, apres de nombreux contacts de leur part et à la lecture du blog telecoms, a mis fin à l'addition de petits soucis...,
  • quand à EDF, il a fallu envoyer une mise en demeure de répondre à la simple demande faite par courriers...qui eux sont, à ce jour, sans reponse (on demande par exemple de recevoir une facture pour un prelevement effectué il y a plusieurs mois sur mon compte...), et savez vous ce que EDF vient de m'envoyer ?, la toute prochaine facture, sans auncune réponse..., je relance à nouveau...,

serais je le premier utilisateur de notez vos fourniseurs ?, à titre personnel, je pense poser la question aux fournisseurs cités...et surtout ne pas melanger ces informations personnelles avec un projet professionnel...,

"notez vos fournisseurs" telecoms, energie,..., n'est pas le lieu pour exposer mes relations personnelles mais sera :
  • le 1er service de mesures objectives de la qualité de services des fournisseurs,
  • une méthodologie commune à tous les fournisseurs,
  • un service totalement "indépendant" des fournisseurs,

installateurs telecoms, intégrateurs telecoms, distributeurs telecoms, distributeurs énergie,..., utilisez aussi le service "notez vos fournisseurs" !,

  • pour commencer, dans les telecoms (voix, data, mobiles, internet,...), l'énergie,....,

"notez vos fournisseurs"!

Similar:855633 : Three diferent profile of business men stock photo Similar:855633 : Business people in puzzle world stock photo

 Similar:855633 : Selection of different business man silhouettes stock photo

le blog ma petite entreprise a honte... :

Par philippe :: mardi 25 novembre 2008 à 15:32

confident and friendly business man portrait - isolated over a white background stock photo

 

le blog ma petite entreprise a honte... :

 

face à la crise, les Etats Unis vont mettre en place un plan de relance mondiale sur le modèle du New Deal,

 

alors que la France...condamne ceux qui sont obligés de vivre dans la rue...,

 

" cachez cette misère que je ne saurais voir ", aurait dit Molière ?...,

 

moi, j'ai honte une nouvelle fois...

le blog ma petite entreprise : LE MEDEF represente t il le tissu economique français ?,

Par philippe :: samedi 15 novembre 2008 à 18:24

http://stcypnews.centerblog.net/5049923-Laurence-Parisot--%E2%80%9CFumasse--je-suis-fumasse%E2%80%9D

 

le blog ma petite entreprise : LE MEDEF represente t il le tissu economique français ?,

 

92 % des entreprises françaises sont des TPE, PME et PMI,

 

les messages recurrents de Laurence Parisot à la tete du MEDEF ne sont pas representatifs de la vie partagée par la quasi totalité du tissu économique de notre pays,

 

les pratiques évoquées, les histoires, les bonnes intentions relayées ça et là...ne trouvent pas leur echo aupres de ceux qui seraient soit disant mis en avant par le MEDEF, les entrepreneurs (= un capitaine d'industrie aussi prestigieux soit il, fusse t il membre du CAC 40, n'est pas un entrepreneur mais un gestionnaire...),

 

entrepreneurs sur lequel le gouvernement par le biais de Nicolas Sarkozy axe tous les espoirs de...relance économique...,

 

pense t on sincerement que les entrepreneurs soient reellement valorisés et que leurs souhaits soient ecoutés ?,

 

à titre personnel, apres presque 20 ans passés sur le terrrain au contact de nombreux chefs d'entreprises dans le cadre de mes activités professionnelles, je n'en suis pas si sur (je demande à etre convaincu...),

 

à titre strictement personnel, comment interpretez vous l'histoire, la mienne, que je relate dans cet article qui parait le 24 novembre 2008 sur mon autre blog dédié au monde des telecoms et de l'energie, le blog telecoms :

"SFR, proprietaire de neuf cegetel, histoire d'un "ex distributeur telecoms", "ex administrateur de la Ficome", "ex fondateur de l'Adtite", "ex entrepreneur", "ex"..., "ex"..., "ex"...",

n'hesitez pas à donner votre avis sur la question...et evitez de prendre exemple sur cette histoire ...

"notez vos fournisseurs" sera bien mis en ligne...et remercie toujours SFR et EDF de "me maintenir "eveillé""? la suite..., à quand la fin ?,

Par philippe :: jeudi 13 novembre 2008 à 18:39

3d www letters pressed out in mettalic effect background. stock photo

"notez vos fournisseurs" sera bien mis en ligne...et remercie toujours SFR et EDF de "me maintenir "eveillé""?  la suite..., à quand la fin ?,

mes projets avancent, pas à pas...et celui ci n'est pas le moyen opportuniste de mettre en ligne les relations que je peux rencontrer à titre personnel avec certains de mes fournisseurs,

ce projet fait partie depuis de nombreuses années de ce que j'aurais deja du faire et que je n'ai pas encore pu realiser, les raisons ont ete evoquées à differentes reprises,

je remercie SFR et EDF de "me maintenir eveillé", les relations que nous entretenons ne font que me motiver à avancer sur la mise en ligne du site notez vos fournisseurs,

malgré mon enthousiasme recent, à ce jour (le 13/11/08) et de manière "factuelle" :

  • SFR  preleve un montant ce jour sur mon compte...sans pouvoir me fournir la facture correspondante (ne donner que le montant équivaut il à fournir une facture ?),
  • apres 2 appels le 11/11/08 de ma part (= 30 minutes décomptées de mon forfait) pour savoir comment acceder à la facture, il m'a d'abord été.."conseillé d'attendre la facture pour en parler...après", ensuite, la seconde conseillère, que je remercie pour son extreme courtoisie, s'est débrouillée pour tenter de m'expliquer le détail de ma facture,
  • j'espère que les 30 minutes dépensées sur mon forfait me seront...remboursées ?,
  • celle ci aurait ete surfacturée d'environ 30%, selon les informations données par telephone...SFR me facture des options non souscrites, sans pouvoir me fournir de facture...tout en me laissant payer les 30 minutes passées avec le service client,
  • mi octobre, il m'a ete indique par telephone qu'on me crediterait 50 minutes pour les appels anterieurs passés au service client (il s'agissait de savoir si l'option SFR extend que je paie tous les mois fonctionnait bien...certains ne la connaisaient pas, d'autres m'ont dit qu'il fallait la payer en plus, alors que je la payais deja...enfin, on m'a assure que ça fonctionnait et le seul message vocal que je souhaitais conserver un an...a finalement ete effacé par SFR !...),
  • à ce jour, j'ai envoyé quelques mails au service client qui souhaite répondre aux problèmes rencontrés en octobre et solutionnés...tout en me redemandant inlassablement mes references client...avant finalement de me demander de reformuler de nouveaux mails...,
  • comme on tourne en rond pour tres peu de choses, malgre ma bonne volonté, celle ci est partagée par certains collaborateurs de SFR..., je fais parvenir un recommandé directement au PDG de SFR, Frank Esser, sans doute sera t il à meme de faire solutionner cette situation qui ne devrait en aucun cas laisser un "client" dans une situation identique...,
  • quand à EDF, il nous faut envoyer une mise en demeure de répondre à la simple demande faite par courriers...qui eux sont, à ce jour, sans reponse (on demande par exemple de recevoir une facture pour un prelevement effectué il y a plusieurs mois sur mon compte...),

ces elements factuels se rajoutent aux deux articles déja publés sur ce sujet...,

  • non prise en compte d'une simple information (= releve d'un compteur) et maintien de facturation pendant plusieurs mois avant rectificatif...,
  • prelevement sans fournir de facture,
  • non reponses aux courriers, mails, nombreux appels couteux parfois aux services clients,
  • non respect d'engagements,
  • avoir calcule sans explication et remboursement d'avoir different du montant annoncé,
  • impossibilité de nouer un contact, les appels vers les services clients ne sont pas toujours notés et pris en compte,
  • difficulte de faire circuler une information entre differents services (services clients, facturation,...),
  • services clients, sans doute courtois mais...pas toujours formé aux offres proposées et souscrites,
  • ...,
  • et seuls retours proposés : paiement des factures malgre tout...sinon menaces de coupure de services !...,
  • ...,
  • serais je le premier utilisateur de notez vos fourniseurs ?, à titre personnel, je pense poser la question aux fournisseurs cités...et surtout ne pas melanger ces informations personnelles avec un projet professionnel...,
  • ...,
  • "notez vos fournisseurs" telecoms, energie,..., n'est pas le lieu pour exposer mes relations personnelles mais sera :
    • le 1er service de mesures objectives de la qualité de services des fournisseurs,
    • une méthodologie commune à tous les fournisseurs,
    • un service totalement "indépendant" des fournisseurs,
  • installateurs telecoms, intégrateurs telecoms, distributeurs telecoms, distributeurs énergie,..., utilisez aussi le service "notez vos fournisseurs" !,
  • pour commencer, dans les telecoms (voix, data, mobiles, internet,...), l'énergie,....,
  • rendez vous sur "notez vos fournisseurs !" (= notez vos fournisseurs),

"notez vos fournisseurs"!

Similar:855633 : Three diferent profile of business men stock photo Similar:855633 : Business people in puzzle world stock photo

 Similar:855633 : Selection of different business man silhouettes stock photo

"notez vos fournisseurs" sera bien mis en ligne...et remercie toujours SFR et EDF de "me maintenir "eveillé""? la suite...,

Par philippe :: mardi 11 novembre 2008 à 20:26

3d www letters pressed out in mettalic effect background. stock photo

"notez vos fournisseurs" sera bien mis en ligne...et remercie toujours SFR et EDF de "me maintenir "eveillé""?  la suite...,

mes projets avancent, pas à pas...et celui ci n'est pas le moyen opportuniste de mettre en ligne les relations que je peux rencontrer à titre personnel avec certains de mes fournisseurs,

ce projet fait partie depuis de nombreuses années de ce que j'aurais deja du faire et que je n'ai pas encore pu realiser, les raisons ont ete evoquées à differentes reprises,

je remercie SFR et EDF de "me maintenir eveillé", les relations que nous entretenons ne font que me motiver à avancer sur la mise en ligne du site notez vos fournisseurs,

malgré mon enthousiasme recent, à ce jour (le 11/11/08) et de manière "factuelle" :

  • SFR me facture et va prelever un montant dans deux jours sur mon compte...sans pouvoir me fournir la facture correspondante (ne donner que le montant équivaut il à fournir une facture ?),
  • apres 2 appels ce jour de ma part (= 30 minutes décomptées de mon forfait) pour savoir comment acceder à la facture, il m'a d'abord été.."conseillé d'attendre la facture pour en parler...après", ensuite, la seconde conseillère, que je remercie pour son extreme courtoisie, s'est débrouillée pour tenter de m'expliquer le détail de ma facture,
  • celle ci aurait ete surfacturée d'environ 30%, selon les informations données par telephone...SFR me facture des options non souscrites, sans pouvoir me fournir de facture...tout en me laissant payer les 30 minutes passées avec le service client,
  • quand à EDF, il nous faut envoyer une mise en demeure de répondre à la simple demande faite par courriers...qui eux sont, à ce jour, sans reponse (on demande par exemple de recevoir une facture pour un prelevement effectué il y a plusieurs mois sur mon compte...),

ces elements factuels se rajoutent aux deux articles déja publés sur ce sujet...,

  • non prise en compte d'une simple information (= releve d'un compteur) et maintien de facturation pendant plusieurs mois avant rectificatif...,
  • prelevement sans fournir de facture,
  • non reponses aux courriers, mails, nombreux appels couteux parfois aux services clients,
  • non respect d'engagements,
  • avoir calcule sans explication et remboursement d'avoir different du montant annoncé,
  • impossibilité de nouer un contact, les appels vers les services clients ne sont pas toujours notés et pris en compte,
  • difficulte de faire circuler une information entre differents services (services clients, facturation,...),
  • services clients, sans doute courtois mais...pas toujours formé aux offres proposées et souscrites,
  • ...,
  • et seuls retours proposés : paiement des factures malgre tout...sinon menaces de coupure de services !...,
  • ...,
  • serais je le premier utilisateur de notez vos fourniseurs ?, à titre personnel, je pense poser la question aux fournisseurs cités...et surtout ne pas melanger ces informations personnelles avec un projet professionnel...,
  • ...,
  • "notez vos fournisseurs" telecoms, energie,..., n'est pas le lieu pour exposer mes relations personnelles mais sera :
    • le 1er service de mesures objectives de la qualité de services des fournisseurs,
    • une méthodologie commune à tous les fournisseurs,
    • un service totalement "indépendant" des fournisseurs,
  • installateurs telecoms, intégrateurs telecoms, distributeurs telecoms, distributeurs énergie,..., utilisez aussi le service "notez vos fournisseurs" !,
  • pour commencer, dans les telecoms (voix, data, mobiles, internet,...), l'énergie,....,
  • rendez vous sur "notez vos fournisseurs !" (= notez vos fournisseurs),

"notez vos fournisseurs"!

Similar:855633 : Three diferent profile of business men stock photo Similar:855633 : Business people in puzzle world stock photo

 Similar:855633 : Selection of different business man silhouettes stock photo

"notez vos fournisseurs" sera bien mis en ligne...et remercie SFR et EDF de "me maintenir "eveillé"", meme si SFR a finalement pu en quelques contacts..."solutionner" ce qui n'avait pu l'etre depuis plusieurs mois !,

Par philippe :: vendredi 31 octobre 2008 à 20:23

3d www letters pressed out in mettalic effect background. stock photo

"notez vos fournisseurs" sera bien mis en ligne...et remercie SFR et EDF de "me maintenir "eveillé"", meme si SFR a finalement pu en quelques contacts..."solutionner" ce qui n'avait pu l'etre depuis plusieurs mois !,

mes projets avancent, pas à pas...et celui ci n'est pas le moyen opportuniste de mettre en ligne les relations que je peux rencontrer à titre personnel avec certains de mes fournisseurs,

ce projet fait partie depuis de nombreuses années de ce que j'aurais deja du faire et que je n'ai pas encore pu realiser, les raisons ont ete evoquées à differentes reprises,

je remercie SFR et EDF de "me maintenir eveillé", les relations que nous entretenons ne font que me motiver à avancer sur la mise en ligne du site notez vos fournisseurs, meme si SFR a finalement pu en quelques contacts..."solutionner" ce qui n'avait pu l'etre depuis plusieurs mois !,

  • non prise en compte d'une simple information (= releve d'un compteur) et maintien de facturation pendant plusieurs mois avant rectificatif...,
  • prelevement sans fournir de facture,
  • non reponses aux courriers, mails, nombreux appels couteux parfois aux services clients,
  • non respect d'engagements,
  • avoir calcule sans explication et remboursement d'avoir different du montant annoncé,
  • impossibilité de nouer un contact, les appels vers les services clients ne sont pas toujours notés et pris en compte,
  • difficulte de faire circuler une information entre differents services (services clients, facturation,...),
  • services clients, sans doute courtois mais...pas toujours formé aux offres proposées et souscrites,
  • ...,
  • et seuls retours proposés : paiement des factures malgre tout...sinon menaces de coupure de services !...,
  • ...,
  • serais je le premier utilisateur de notez vos fourniseurs ?, à titre personnel, je pense poser la question aux fournisseurs cités...et surtout ne pas melanger ces informations personnelles avec un projet professionnel...,
  • ...,
  • "notez vos fournisseurs" telecoms, energie,..., n'est pas le lieu pour exposer mes relations personnelles mais sera :
    • le 1er service de mesures objectives de la qualité de services des fournisseurs,
    • une méthodologie commune à tous les fournisseurs,
    • un service totalement "indépendant" des fournisseurs,
  • installateurs telecoms, intégrateurs telecoms, distributeurs telecoms, distributeurs énergie,..., utilisez aussi le service "notez vos fournisseurs" !,
  • pour commencer, dans les telecoms (voix, data, mobiles, internet,...), l'énergie,....,

"notez vos fournisseurs"!

Similar:855633 : Three diferent profile of business men stock photo Similar:855633 : Business people in puzzle world stock photo

 Similar:855633 : Selection of different business man silhouettes stock photo

"notez vos fournisseurs" sera bien mis en ligne...et remercie SFR et EDF de "me maintenir "eveillé"" !...,

Par philippe :: lundi 27 octobre 2008 à 19:30

3d www letters pressed out in mettalic effect background. stock photo

"notez vos fournisseurs" sera bien mis en ligne...et remercie SFR et EDF de "me maintenir "eveillé"" !...,

mes projets avancent, pas à pas...et celui ci n'est pas le moyen opportuniste de mettre en ligne les relations que je peux rencontrer à titre personnel avec certains de mes fournisseurs,

ce projet fait partie depuis de nombreuses années de ce que j'aurais deja du faire et que je n'ai pas encore pu realiser, les raisons ont ete evoquées à differentes reprises,

je remercie SFR et EDF de "me maintenir eveillé", les relations que nous entretenons ne font que me motiver à avancer sur la mise en ligne du site notez vos fournisseurs,

  • non prise en compte d'une simple information (= releve d'un compteur) et maintien de facturation pendant plusieurs mois avant rectificatif...,
  • prelevement sans fournir de facture,
  • non reponses aux courriers, mails, nombreux appels couteux parfois aux services clients,
  • non respect d'engagements,
  • avoir calcule sans explication et remboursement d'avoir different du montant annoncé,
  • impossibilité de nouer un contact, les appels vers les services clients ne sont pas toujours notés et pris en compte,
  • difficulte de faire circuler une information entre differents services (services clients, facturation,...),
  • services clients, sans doute courtois mais...pas toujours formé aux offres proposées et souscrites,
  • ...,
  • et seuls retours proposés : paiement des factures malgre tout...sinon menaces de coupure de services !...,
  • ...,
  • serais je le premier utilisateur de notez vos fourniseurs ?, à titre personnel, je pense poser la question aux fournisseurs cités...et surtout ne pas melanger ces informations personnelles avec un projet professionnel...,
  • ...,
  • "notez vos fournisseurs" telecoms, energie,..., n'est pas le lieu pour exposer mes relations personnelles mais sera :
    • le 1er service de mesures objectives de la qualité de services des fournisseurs,
    • une méthodologie commune à tous les fournisseurs,
    • un service totalement "indépendant" des fournisseurs,
  • installateurs telecoms, intégrateurs telecoms, distributeurs telecoms, distributeurs énergie,..., utilisez aussi le service "notez vos fournisseurs" !,
  • pour commencer, dans les telecoms (voix, data, mobiles, internet,...), l'énergie,....,

"notez vos fournisseurs"!

Similar:855633 : Three diferent profile of business men stock photo Similar:855633 : Business people in puzzle world stock photo

 Similar:855633 : Selection of different business man silhouettes stock photo

ma petite entreprise annonce : "le 9 septembre 2008, "notez vos fournisseurs" telecoms, energie,... !",

Par philippe :: mercredi 11 juin 2008 à 15:07

3d www letters pressed out in mettalic effect background. stock photo

 

ma petite entreprise annonce : "le 9 septembre 2008, "notez vos fournisseurs" telecoms, energie,... !",

  • fournisseurs : et si vos clients en savaient plus que vous sur la qualité de vos services ?,
    • le 9 septembre 2008, entreprises, clients, utilisateurs entreprises ou particuliers, "notez vos fournisseurs" telecoms, energie,...,!,
      • le 1er service de mesures objectives de la qualité de services des fournisseurs,
      • une méthodologie commune à tous les fournisseurs,
      • un service totalement "indépendant" des fournisseurs,
    • nouveau !!!, installateurs telecoms, intégrateurs telecoms, distributeurs telecoms, distributeurs énergie,..., utilisez aussi le service "notez vos fournisseurs" !,
    • pour commencer, dans les telecoms (voix, data, mobiles, internet,...), l'énergie,....,

    "notez vos fournisseurs"!

    Similar:855633 : Three diferent profile of business men stock photo Similar:855633 : Business people in puzzle world stock photo

     Similar:855633 : Selection of different business man silhouettes stock photo

ma petite entreprise et la hausse des prix du carburant...,

Par philippe :: mardi 27 mai 2008 à 21:01

 

ma petite entreprise et la hausse des prix du carburant...,

 

au lieu de nous inciter soit à faire du vélo soit à esperer un quelconque miracle au sujet de la flambée des prix du carburant,

 

et comme nicolas sarkozy va prendre les renes de l'UE dans un mois,

 

puisqu'il prone la rupture, qu'il en profite pour lancer un vaste programme de recherche européen qui aidera à "sortir" du "tout pétrole !",

 

laisser aller la population et les entreprises dans le mur sera de la responsabilté de nos gouvernants et puisque les solutions existent, c'est n'est plus le moment de "reflechir, palabrer, moderer ou de ralentir",

 

l'apres petrole (se déplacer avec des vehicules à l'hydrogene par exemple, se chauffer avec de l'energie renouvelable,...) ouvre de "formidables perspectives",

 

nicaolas sarkozy cherche à laisser son empreinte dans l'histoire, sans doute serait il serait bien inspiré de "lancer ce vaste programme européen" !,

 

en aura t il le courage ?...

ma petite entreprise interroge Nicolas Sarkozy et Xavier Bertrand : quelles entreprises partagent leurs benefices et qui beneficient des 65 milliards/an d'aide ?,

Par philippe :: mardi 27 mai 2008 à 20:40

  Xavier Bertrand 

 

ma petite entreprise interroge Nicolas Sarkozy et Xavier Bertrand : quelles entreprises partagent leurs benefices et qui beneficient des 65 milliards/an d'aide ?,

 

surement pas les 92 % de TPE/PME/PMI...pour une raison tres simple :

  • pour "beneficier" d'une quelconque "aide", il faudrait pouvoir "embaucher" une personne à plein temps rien que pour remplir cette "mission"...,
  • quelle difference entre participation et intéressement ?,
    • la participation est obligatoire dans toutes les entreprises de plus de 50 salariés (sur les 2,6 millions d'entreprises, "combien" ont au moins 50 salariès ?), elle concerne près de 5 millions de personnes qui "auraient"  touché 6 milliards d'euros en 2005,
    •  l'intéressement, quant à lui, est facultatif, 4,2 millions de salariés en bénéficient actuellement, essentiellement dans les grandes entreprises...,

alors, "qui" est visé par l'effet d'anonce et "qu"i est aidé ?...,

 

ps : au fait, celà ne vous fait toujours rien de laisser condamner des entreprises (je sais, les petits patrons ne vous intreressent que pour aider à remplir les caisses de l'état) lorsque celles ci ont travaille pour les quelques grands groupes que vous semblez connaitre ?...

ma petite entreprise annonce : "le 9 septembre 2008, "notez vos fournisseurs" telecoms, energie,... !",

Par philippe :: lundi 26 mai 2008 à 0:06

3d www letters pressed out in mettalic effect background. stock photo

 

ma petite entreprise annonce : "le 9 septembre 2008, "notez vos fournisseurs" telecoms, energie,... !",

  • fournisseurs : et si vos clients en savaient plus que vous sur la qualité de vos services ?,
    • le 9 septembre 2008, entreprises, clients, utilisateurs entreprises ou particuliers, "notez vos fournisseurs" telecoms, energie,...,!,
      • le 1er service de mesures objectives de la qualité de services des fournisseurs,
      • une méthodologie commune à tous les fournisseurs,
      • un service totalement "indépendant" des fournisseurs,
    • nouveau !!!, installateurs telecoms, intégrateurs telecoms, distributeurs telecoms, distributeurs énergie,..., utilisez aussi le service "notez vos fournisseurs" !,
    • pour commencer, dans les telecoms (voix, data, mobiles, internet,...), l'énergie,....,

    "notez vos fournisseurs"!

    Similar:855633 : Three diferent profile of business men stock photo Similar:855633 : Business people in puzzle world stock photo

     Similar:855633 : Selection of different business man silhouettes stock photo

le 6 juin 2008, "notez vos fournisseurs" telecoms, energie,... : J - 27 !,

Par philippe :: vendredi 09 mai 2008 à 0:02

3d www letters pressed out in mettalic effect background. stock photo

 

le 6 juin 2008, "notez vos fournisseurs" telecoms, energie,... : J - 27 !,

  • fournisseurs : et si vos clients en savaient plus que vous sur la qualité de vos services ?,
  • le 6 juin 2008, entreprises, clients, utilisateurs entreprises ou particuliers, "notez vos fournisseurs" telecoms, energie,...,!,
    • le 1er service de mesures objectives de la qualité de services des fournisseurs,
    • une méthodologie commune à tous les fournisseurs,
    • un service totalement "indépendant" des fournisseurs,
  • nouveau !!!, installateurs telecoms, intégrateurs telecoms, distributeurs telecoms, distributeurs énergie,..., utilisez aussi le service "notez vos fournisseurs" !,
  • pour commencer, dans les telecoms (voix, data, mobiles, internet,...), l'énergie,....,

"notez vos fournisseurs" : J - 27 !

Similar:855633 : Three diferent profile of business men stock photo Similar:855633 : Business people in puzzle world stock photo

 Similar:855633 : Selection of different business man silhouettes stock photo

le 6 juin 2008, "notez vos fournisseurs" telecoms, energie,... : J - 32 !,

Par philippe :: dimanche 04 mai 2008 à 0:01

3d www letters pressed out in mettalic effect background. stock photo

 

le 6 juin 2008, "notez vos fournisseurs" telecoms, energie,... : J - 32 !,

  • fournisseurs : et si vos clients en savaient plus que vous sur la qualité de vos services ?,
  • le 6 juin 2008, entreprises, clients, utilisateurs entreprises ou particuliers, "notez vos fournisseurs" telecoms, energie,...,!,
    • le 1er service de mesures objectives de la qualité de services des fournisseurs,
    • une méthodologie commune à tous les fournisseurs,
    • un service totalement "indépendant" des fournisseurs,
  • nouveau !!!, installateurs telecoms, intégrateurs telecoms, distributeurs telecoms, distributeurs énergie,..., utilisez aussi le service "notez vos fournisseurs" !,
  • pour commencer, dans les telecoms (voix, data, mobiles, internet,...), l'énergie,....,

"notez vos fournisseurs" : J - 32 !

Similar:855633 : Three diferent profile of business men stock photo Similar:855633 : Business people in puzzle world stock photo

 Similar:855633 : Selection of different business man silhouettes stock photo

Le 6 juin 2008, "notez vos fournisseurs" telecoms, energie,... : J - 36 !,

Par philippe :: mercredi 30 avril 2008 à 12:01

3d www letters pressed out in mettalic effect background. stock photo

 

le 6 juin 2008, "notez vos fournisseurs" telecoms, energie,... : J - 36 !,

  • nouveau !!!, installateurs telecoms, intégrateurs telecoms, distributeurs telecoms, distributeurs énergie,..., utilisez aussi le service "notez vos fournisseurs" !,
  • pour commencer, dans les telecoms (voix, data, mobiles, internet,...), l'énergie,....,

"notez vos fournisseurs" : J - 36 !

Similar:855633 : Three diferent profile of business men stock photo Similar:855633 : Business people in puzzle world stock photo

Similar:855633 : Selection of different business man silhouettes stock photo

Nicolas Sarkozy, Rachida Dati, Xavier Bertrand et Christine Lagarde : quelles entreprises fraudent pour 40 milliards/an et qui beneficient des 65 milliards/an d'aide ?,

Par philippe :: lundi 28 avril 2008 à 12:32

  ARFRACHIDADATI30.JPG   Xavier Bertrand 

 

Nicolas Sarkozy, Rachida Dati, Xavier Bertrand et Christine Lagarde : quelles entreprises fraudent pour 40 milliards/an et qui beneficient des 65 milliards/an d'aide ?,

 

surement pas les 92 % de TPE/PME/PMI...pour une raison tres simple :

  • pour "beneficier" d'une quelconque "aide", il faudrait pouvoir "embaucher" une personne à plein temps rien que pour remplir cette "mission"...,

alors, qui fraude et qui est aidé ?...,

 

ps : au fait, celà ne vous fait toujours rien de laisser condamner des entreprises (je sais, les petits patrons ne vous intreressent que pour aider à remplir les caisses de l'état) lorsque celles ci ont travaille pour les quelques grands groupes que vous semblez connaitre ?...

Le 6 juin 2008, "notez vos fournisseurs" : J - 39 !,

Par philippe :: dimanche 27 avril 2008 à 0:01

3d www letters pressed out in mettalic effect background. stock photo

 

le 6 juin 2008, "notez vos fournisseurs" : J - 39 !,

  • nouveau !!!, installateurs telecoms, intégrateurs telecoms, distributeurs telecoms, distributeurs énergie,..., utilisez aussi le service "notez vos fournisseurs" !,
  • pour commencer, dans les telecoms (voix, data, mobiles, internet,...), l'énergie,....,

"notez vos fournisseurs" : J - 39 !

Similar:855633 : Three diferent profile of business men stock photo Similar:855633 : Business people in puzzle world stock photo

 Similar:855633 : Selection of different business man silhouettes stock photo

Nicolas Sarkozy, Rachida Dati, Xavier Bertrand et Christine Lagarde : 7 ans de dégout vont me conduire, un jour, à implanter ma prochaine société à "Londres" et ce ne sera pas pour des raisons "fiscales"...,

Par philippe :: mercredi 16 avril 2008 à 17:07

  ARFRACHIDADATI30.JPG   Xavier Bertrand 

 

Nicolas Sarkozy, Rachida Dati, Xavier Bertrand et Christine Lagarde : 7 ans de dégout vont me conduire, un jour,  à implanter ma prochaine société à "Londres" et ce ne sera pas pour des raisons "fiscales"...,

 

est ce là le résultat que vous pronez dans vos discours ?, non !,

 

alors pourquoi "laissez" vous 92% des TPE/PME/PMI, qui "elles" composent notre économie, etre confrontées aux pratiques qui amenent à leur asphyxie ou à leur disparition ?,

 

puisque vous ne réagissez pas et n'agissez pas, serait ce avec "votre" assentiment ?,

 

les "opérateurs telecoms" viennent d'accuser le régulateur de "mollesse coupable", m'autoriseriez vous à vous retourner le compliment ?,

 

je fais partie des 92% des petits entrepreneurs qui composent notre tissu économique et sur qui Nicolas Sarkozi fait porter le retour de la croissance tant "attendue"...,

 

je pense ne jamais avoir demandé d'exonération de charges ou de beneficier d'avantages...mais que vous mettiez "enfin" en oeuvre des régles basées sur le bon sens, le respect contractuel et celui du droit, rien que celà !,

 

vos communications ne se focalisent que sur les quelques grands groupes et certains de leurs capitaines...,

 

pourriez vous enfin éviter que dans toute relation commerciale entre un de ces quelques grands groupes et ceux qui comme moi s'investissent vraiment (un capitaine d'industrie est un entrepreneur à partrir du moment où il gère sa propre affaire et son propre argent, ce qui n'est que tres rarement le cas, il fait plutot partie du monde salarial...),

 

...que dans le cas de conflit (non respect contrat, non paiement ou paiement tardif,...), ce ne soit pas de façon presque "systematique" le petit entrepreneur qui soit "obligé" de ...disparaitre ?,

 

"le temps, c'est de l'argent"...et les quelques grands groupes que vous mettez en avant le savent fort bien,

 

moi, depuis toutes ces années, j'ai appris et constaté une chose : lorsqu'un grand groupe ne veut pas payer ce qu'il doit... et bien, il ne paiera pas !,

 

pendant plusieurs années, il était communement dit que "la grande distribution" était le "fossoyeur des PME/PMI"...,

 

sachez que la "molleses coupable" que vous démontrez depuis si longtemps pour au moins ne pas faire respecter le droit des affaires (!!!), amenera à penser que votre "inaction" est aussi le "fossoyeur des TPE/PME/PMI"...,

 

à titre personnel, j'attends de voir l'aboutissement d'une histoire de 7 ans, elle est devant une instance pénale, sachez qu'elle  ira à son terme, que je tiendrais regulierement informés les lecteurs de mes differents blogs y compris par voie de presse...,

 

et que dans le cadre de vos fonctions, vous portez la responsabilité de mon aventure actuelle (...) et que ma future réussite (celle à lauquelle je continue à oeuvrer...) ne sera jamais une réussite "française", si modeste soit elle mais "individuelle"...,

 

pour celà, le siège de ma future société sera implanté à Londres et celle ci operea en France dans le seul cadre de l'ouverture d'une filiale française d'une société britannique...,

 

avez vous encore en mémoire ce sondage effectué il y a 2 ou 3 ans en France et en Angleterre auprès de jeunes entre 18 et 20 ans ?,

 

à la question  de savoir "comment" ils imaginaient leur avenir :

  1. environ 75 % des français se sont vus "fonctionnaires",
  2. environ 72% d'anglais se sont vus "entrepreneurs",

alors, meme si par habitude j'aime vouloir changer les choses, les mentalités, les comportements, les hommes..., refaire le monde tous les jours...,

 

j'ai honte de voir "nos "enfants" avoir aussi peur de l'avenir...,

 

j'ai honte et "vous" devriez aussi avoir honte de laisser disparaitre une partie non négligeable de ceux sur qui notre pays compte, les TPE/PME/PMI...,

 

moi, j'ai assez subi (Rachida Dati, la procédure au pénal pensez vous la gerer avec autant de médiocrité que les procédures précédentes ?, je suis pret à m'exprimer sur le mot "médiocre"...),

 

et, malgré le contact tres négatif, destructueur et nocif avec le groupe neuf cegetel depuis ces dernières années, je continue mon aventure entrepreneuriale mais plus dans notre beau pays...,

 

j'ai déjà travaillé das des structures anglo saxonnes en tant que salarié et jevais rejoindre une culture "dynamique"...

 

ps : ce n'est pas parce que le siège de ma future société sera basé à Londres que pour autant je n'interviendrais plus pour le compte de mes clients entreprises et collectivités locales françaises...que les dirigeants du groupe neuf cegetel soient "rassurés", on va sans doute tres rapidement me retrouver sur le terrrain (n'oubliez pas que j'interviens "pour le compte de mes propres clients" et surtout la sortie le 6 juin 2008 du 1er site de notation professionnel de fournisseurs "note your suppliers !"  !)...

Madame Dati et Monsieur Bertrand : laisserez vous autant de "mollesse coupable" dans le secteur de l'energie comme vous avez "laissé faire" dans les telecoms ("mollesse coupable" terme employé par les opérateurs telecoms...) ?,

Par philippe :: vendredi 04 avril 2008 à 15:43

ARFRACHIDADATI30.JPG   Xavier Bertrand

 

Madame Dati et Monsieur Bertrand : laisserez vous autant de "mollesse coupable" dans le secteur de l'energie comme vous avez "laissé faire" dans les telecoms ("mollesse coupable" terme employé par les opérateurs telecoms...) ?,

 

en cours de rédaction...

le 6 juin 2008, "notez vos fournisseurs" : J - 62 !,

Par philippe :: vendredi 04 avril 2008 à 12:47

3d www letters pressed out in mettalic effect background. stock photo 

 

le 6 juin 2008, "notez vos fournisseurs" : J - 62 !,

  • pour commencer, dans les telecoms (voix, data, mobiles, internet,...), l'énergie,....,

"notez vos fournisseurs" : J - 62 !

Similar:855633 : Three diferent profile of business men stock photo Similar:855633 : Business people in puzzle world stock photo

Similar:855633 : Selection of different business man silhouettes stock photo

"Xavier Bertrand prend du galon à l'UMP, réorganisée par l'Elysée", titre la presse du jour, mais...,

Par philippe :: vendredi 28 mars 2008 à 11:07

Xavier Bertrand

"Xavier Bertrand prend du galon à l'UMP, réorganisée par l'Elysée", titre la presse du jour, mais...,

pensez vous "un jour" trouver le temps de répondre aux petits problèmes rencontrés par 92 % des entrepreneurs qui composent notre économie ?...,

si ceux ci n'étaient pas "encore" clairement identifiés...n'hésitez pas à me contacter !

Madame Dati et Monsieur Bertrand : faire appel d'une décision ne serait ce réservé qu'à certains ?,

Par philippe :: jeudi 27 mars 2008 à 15:14

ARFRACHIDADATI30.JPG   Xavier Bertrand

 

Madame Dati et Monsieur Bertrand : faire appel d'une décision ne serait ce réservé qu'à certains ?,

  • Total est condamné (coupable d'imprudence et devra payer une amende de 375 000 euros), commente cette décision et...fait appel,
  • Charles Pasqua est condamné (dix-huit mois d'emprisonnement avec sursis pour financement illicite de sa campagne aux élections européennes de 1999, faux et abus de confiance), commente cette décision et...fera sans doute appel,
  • dans l'affaire du Mont Saint Odile, les six prévenus, tous anciens responsables d'Airbus, d'Air Inter, de la Direction générale de l'aviation civile ou contrôleur aérien ont à nouveau été relaxés, en appel cette fois...les familles des 87 morts dans l'accident vont sans doute faire appel,
  • Robert Louis Dreyfus, l’actionnaire principal de l'OM, a écopé en appel d'une première décision, de dix mois avec sursis et 200 000 euros d’amende, devant la cour d’appel d’Aix-en-Provence, (pour complicité d’abus de biens sociaux sur quatre transferts de joueurs), cette nouvelle décision a été commentée et il a de nouveau...fait appel...,
  • ...,

la liste s'allonge régulièrement et démontre que le droit fançais donne la possibilité à tout un chacun :

  1. de ne pas etre d'accord avec une décision de justice,
  2. de s'exprimer sur le contenu de cette décision,
  3. et de la contester si nécessaire (appel, pourvoi en cassation,...),

puisque cette possibilité existe, qu'il est constaté que chacun peut librement s'exprimer sur le contenu d'une décision sans pour autant revenir sur l'autorité de le chose jugée,

 

alors, que doivent faire les nombreux "petits patrons" lorsqu'ils sont confrontés à des conflits avec des "grands groupes" ?,

 

doivent ils accepter de disparaitre ou leur est il laissée la possibilité à eux aussi de "commenter" des jugements, d'en faire état et de les contester ?,

 

cette possibilité de contestation, offerte à chacun d'entre nous, est tres souvent "extremement difficile", "interdite", voir "impossible" à un petit entrepreneur comme nous ne le savons pas tous...(dans ce cas de figure, le petit entrepreneur...disparait tres souvent),

 

pour ces raisons, je vais donc décrire, commenter, expliquer et détailler les différentes procédures que j'ai du faire en quelques années...,

 

de façon purement informelle et sans pour autant revenir sur l'autorité de la chose jugée...,

acte 1 : le tribunal de commerce,

acte 2 : la cour d'appel,

acte 3 : le batonnier et le 1er president de la cour d'appel,

acte 4 : la cour de cassation...

ensuite, vous pourrez sans doute me dire si les "petits entrepreneurs" beneficient eux aussi des memes droits et memes chances que d'autres...mon histoire n'est en rien exceptionnelle ou unique, malheureusement...

 

avant de "débuter", il faut prendre en compte ces quelques points qui sont loin d'etre "anodins" dans le secteur des telecoms (pour rester "factuel", ce qui est ecrit en rouge ci dessous correspond à des "elements écrits") :

  1. il a fallu 10 ans à la justice fançaise pour qu'elle comprenne et impose une "obligation de résultats" aux fournisseurs internet !, ceux ci se sont toujours retranchés derrière leur seule "obligation de moyens" (en clair, nous vendons un service et "nous nous" autorisons à ne pas en assumer le bon fonctionnement et les conséquences des "dysfonctionnements"...),
  2. le marché a été ouvert à la concurrence le 1er janvier 1998 et la justice a rendu son jugement le... 8 novembre 2008 (Cour de cassation 1ère Civ., 8 novembre 2007)...,
  3. un fournisseur a donc en toute légalité pu pendant 10 ans "fournir" un service tout en se "défaussant" de "sa" "responsabilité sur...les autres !,
  4. ce point "anodin" a des conséquences sur les "utilisateurs" (particuliers, entreprises,...) mais "aussi" sur les "distributeurs telecoms" qui se sont engagés aux cotés des "nouveaux entrants" dès 1998 !,
  5. dans le cas de ma "première" societé, j'avais "distribué" les services d'un "nouvel opérateur telecoms" auprès des entreprises,
  6. trés rapidement, des problèmes et erreurs de raccordement, de suivi, de gestion quotidienne entre les entreprises clientes et leur nouvel opérateur (voix et VPN IP) et de facturation sont "apparus"...,
  7. pendant presque un an, j'avais du faire le métier qui m'était dévolu (distributeur telecoms) et celui de l'opérateur telecoms !,
  8. ce ne sont pas moins d'un fax par jour (!), plusieurs mails par jour (!), plusieurs recommandés par mois (!)  et plusieurs réunions (!) que j'avais provoquées...pour signaler les "dysfonctinnements" techniques, financiers, les erreurs de facturation, les relations parfois "houleuses" entre les clients et leur nouvel opérateur...ce qui n'était alors en rien le role de notre société mais bien celui exclusif e l'opérateur (n'est ce pas ?)...,
  9. le professionnalisme de ma société allait jusqu'à "compiler" toutes les factures "papier" mensuelles de nos clients pour en faire un tableur dans lequel on analysait tous les "écarts" entre les consommantions "prévues" PAR l'opérateur et celui "facturé PAR l'opérateur (était ce à moi de le faire ?, non, bien sur...),
  10. nous envoyions alors, par fax, mail et recommandé avec AR, à l'ensemble des dirigeants nationaux de cet opérateur le "fruit" de notre "travail",
  11. et que disaient alors "nos" résultats de façon "concrète" et purement "factuelle" ?,
  12. le 6/11/01 : différence globale entre "estimation" et "facturation réelle" = 45 %,
  13. le 27/11/01 : différence globale entre "estimation" et "facturation réelle" = 49 %,
  14. le 20/12/01 : différence globale entre "estimation" et "facturation réelle" = 51 %,
  15. ce qui revenait alors à démontrer qu'à peine 50 % du trafic telecoms "estimé" par l'operateur telecoms était en réalité "facturé !,
  16. quels retours, actions, réponses,... apportées par l'opérateur telecoms ?,
  17. "aucune" si ce n'était "on s'en occupe", "on ne comprend pas",..."aidez nous"...tout en se retranchant derrière leur "non obligation de résultats", en gros, "ramenez nous des contrats", ne vous arretez pas, "produisez" et pour les conséquences...ce n'est pas "notre problème !,
  18. si, finalement, il y a bien eu une réponse de l'opérateur; celui ci demandait alors à ses distributeurs "d'accepter" sa décision "unilaterale" d'abondonner les contrats signés (voix et data) pour un seul et nouveau "contrat"; après calcul précis, pour une "meme affaire", la difference de rémuneration entre les "anciens" contrats et le "nouveau" contrat n'était "que de ...- 60 %" (oui, "moins" 60 %) !,
  19. ...il etait expressement "demandé" d'accepter ce "leger" changement...comment auriez vous réagi, chers lecteurs? Madame Dati et Monsieur Bertrand ?, "- 60 %", c'est mieux que des soldes permanentes, non ?, une tres "légére" modification "anodine" présentée de façon "legerement" abrupte ?...,
  20. les conséquences, c'est quoi pour un "distributeur telecoms" ?,
  21. c'est sans doute "anodin" pour l'opérateur et la justice (Madame Dati, on parle de vous on dirait ?)...,
  22. pour le CA et la conduite de la gestion d'une société, c'est plus "concret" : si l'operateur telecoms vous "estime" vos "resultats" (avant de vous remunerer) et qu'il ne respecte en rien ses "engagements contractuels" vis à vis de "ses" clients, votre "rémunération", elle, il fera tout pour que "elle" soit réellement indexée sur le niveau de qualité qu'il est capable d'offrir à ses clients,
  23. ...soit "à peine 50 %" !,
  24. premier point : l'incapacité de facturer correctement un "client" (cf ci dessus, à peine 50 %) et donc de respecter des "engagements contractuels vis à vos des ses propres clients",
  25. second point : il s'est passé plusieurs mois (entre octobre 2001 et fin décembre 2001) avant que je puisse comprendre pourquoi :
    1. nous ne recevions plus d'elements de facturation de l'opérateur qui nous permettaient à notre tour de le facturer (vous savez, une rentrée d'argent pour une société, c'est "anodin"...),
    2. nous ne pouvions donc plus le facturer donc etre...payés (toujours anodin ?,),
    3. nous n'avions plus d'interlocuteur...,
    4. nous recevions quelques éléments contradictoires, incomplets, voir faux,
    5. nos rémunérations "tardaient" et étaient "reportées" d'un mois sur l'autre, avec des "excuses" assez hasardeuses,
    6. ...nous n'étions "pas" avertis des "difficultés financières" tres importantes rencontrées par l'operateur...autrement qu'en ayant lu la presse trop tardivement (fin décembre 2001 ),
    7. ces "difficultés" étaient connues et partagées de l'ensemble des dirigeants nationaux de l'opérateur dès début octobre 2001...(début du commencement de nos problèmes "anodins") mais personne ne nous disait rien, sinon "produisez, produisez,produisez...",
    8. ce que nous avions continué à faire...jusqu'au moment où j'ai appris, par la presse, que cet operateur, faute de pouvoir continuer à exister en France à cause de ses grosses difficultés financières...était "obligé" de se faire racheter par le groupe qui commençait alors à reprendre la quasi totalité des opérateurs telecoms alternatifs en France...
  26. second point : non respect contractuel de l'operateur telecoms vis à vis de son distributeur telecoms puisqu'il n'envoyait plus les elements mensuels qui lui aurait permis à son tour de le facturer (donc d'etre payé, point anodin ?),
  27. troisième  point : non respect contractuel de l'operateur telecoms vis à vis de son distributeur telecoms, celui ci devait l'informer de tout problème ou changement intervenu ou à venir, comme de ses problèmes financiers importants, de l'obligation qui lui était faite de trouver un repreneur, faute de disparaitre..., donc de l'avertir et surtout pas de lui demander de continuer à produire tout en ne le payent pas ou tellement pas...(donc d'assurer sa  propre perenité, toujours point anodin ?),
en résumé :
  • premier point : l'incapacité de facturer correctement un "client",
  • second point : non respect contractuel de l'operateur telecoms vis à vis de son distributeur telecoms puisqu'il n'envoyait plus les elements mensuels qui lui aurait permis à son tour de le facturer,
  • troisième  point : non respect contractuel de l'operateur telecoms vis à vis de son distributeur telecoms, celui ci devait l'informer de tout problème ou changement intervenu ou à venir,

...une somme de points "anodins"...?,

quelle suite ai je "du donner" fin 2001, début 2002 ?,

  • des contacts urgents et récurrents avec les dirigeants nationaux de l'operateur telecoms pour qui nous avions dument travaillé,
    • "réponse ? = ce n'est plus nous, voyez donc avec le repreneur...",
  • des contacts urgents et récurrents avec les dirigeants nationaux de l'operateur telecoms qui l'avait repris,
    • "réponse ? = ce n'est pas nous et de notre faute, voyez donc avec celui que nous avons repris...",
  • pas de contact, de suivi, d'interlocuteur, pendant plusieurs années,
    •  fin de non recevoir à tout contact, courriers recommandés, mails, et autres démarches de ma part..,
    • "ce n'est pas nous et de notre faute, voyez donc avec celui que nous avons repris",

il m'a donc "fallu" aller en justice pour "faire payer" le fruit du travail dument effectué (à aucun moment d'ailleurs l'operateur venant aux droits de celui repris tout début 2002 (belle tournure de phrase, non ?) n'a osé contester la réalité du travail fourni...contrats voix et VPN IP...) !,

ce que j'ai "du" faire tout début 2002,

avant de lire la suite, relisez le passage sur "l'obligation de résultats", ça aide à "comprendre" l'histoire (10 ans pour que celà devienne une "réalité" par la justice...!),

acte 1 : le tribunal de commerce,

une procédure est engagée au tribunal de commerce...,

  • il m'est demandé d'accepter les renvois successifs et recurrents de la partie "adverse" (celle pour qui nous avions travaillé et à qui nous réclamions le fruit du travail dument effectué...),
  • il m'est aussi clairement demandé de ne fournir "que 5" dossiers clients sur les "57" que nous avions à produire (c'était simple pour nous puisque nous faisions tous les jours le travail de l'opérateur), ce que nous avons fait et qui, par le plus grand des hasards, m'a été reproché par la suite d'ailleurs !,

premier résultat de notre démarche "obligée" (tenez vous bien, on va...rire ?),

l'operateur, qui était "incapable" de fournir le moindre element de...facturation pendant plusieurs mois, s'est défendu face à notre "demande" (un peu légitime quand meme ?) de notre rémunération en nous retournant un recommandé de 2 feuilles :

  • finalement, il avait bien "recompté" et "s'était rendu compte" que c'est...,
  • "ma" société qui lui "devait de l'argent" (à partir d'un simple feuille de son courrier et en compilant des informations totalement fausses, ce qui avait aussi été écrit et validé PAR l'opérateur !!!!),

mais alors, qu'a donc fait le tribunal de commerce ?,

il a rendu son "jugement" :

  • après étude (...), notre société n'avait pas à etre...rémunérée et devait en effet la somme "demandée" par l'opérateur (...),

et je vous en livre une phrase de sa conclusion :

  • "...attendu que le tribunal estimera equitable, compte tenu des circonstances de l'instance et de la complexite du contexte contractuel regissant les rapports entre les parties...",

à cette étape, quelle est "votre" conclusion ?... (des contrats non respectés au beau milieu d'un secteur telecoms totalement inconnu de la justice ?),

on continue ?...,

avant de lire la suite, relisez le passage sur "l'obligation de résultats", ça aide à "comprendre" l'histoire (10 ans pour que celà devienne une "réalité" par la justice...!) et n'oubliez pas que...le temps passe...,

acte 2 : la cour d'appel,

on reprend le dossier à zéro, les frais et les complications s'accumulent...le temps passe...et comme le temps, c'est de l'argent..., plus le temps pas plus j'ai le temps de m'apercevoir que l'argent, lui, il manque...,

entre le début de l'affaire et la procédure en appel, la spécificité des deux contrats signés avec l'operateur telecoms (voix et VPN IP), le fruit de notre travail dument effectué avait évolué (on dira doublé ?),

mais alors, qu'a donc fait la cour d'appel ?,

elle a rendu son "jugement" :

  • après étude (...), elle "confirme" que "notre société n'avait pas à etre...rémunérée et devait en effet la somme "demandée" par l'opérateur (...)",
  • elle rajoute meme ceci...

et je vous en livre une phrase de sa conclusion :

  • "...déboute la société (= la mienne) de sa demande en paiement de nouvelles factures présentée en cause d'appel...",
  • ce qui équivaut à dire qu'elle avait estime que la totalité du fruit de notre travail ne méritait aucune rémunération...tout en la condamnant meme à "payer pour avoir eu le droit de travailler !",
  • et en "omettant" quand meme de "comptabiliser" le montant total (non négligeable...) des factures que l'operateur avait, en son temps, envoyé dans le pur respect contractuel !,
  • meme ces factures, jugées comme de "vraies factures", n'ont pas été prises en compte et lorsque j'en ai demandé le reglement à l'operateur...celui ci a dit qu'il y avait eu "un jugement de rendu" et qu'il ne pouvait le "remettre en cause"...,

à cette étape, quelle est "votre" conclusion ?,

acte 3 : le batonnier,

à un moment donné, le contexte de la défense des interets de ma société est apparu "assez" délicat (...) et j'ai pris la décision d'en débattre, comme il est donné la possibilité à tout un chacun de la faire, avec... le batonnier,

difficile d'etre "accompagné", soutenu ou conseillé lorsqu'on entame une discussion avec un batonnier (si quelqu'un peut aider à comprendre pourquoi...),

quand je dis "difficile", c'est que j'ai du y aller "seul" (pourquoi donc...?), et accepter le délai de la conclusion à ma demande,

il "semblait" clairement défini par la loi qu'un délai de "3 mois" était la chose courante pour se faire...,

alors que pour moi, il m'a fallu attendre presque..."23 mois" !,

une conclusion qui ne me convenait pas...,

acte 3 bis : le 1er president de la cour d'appel,

je vais donc à nouveau tout "seul" construire et défendre mon dossier devant celui que la loi désigne en pareil cas (= désaccord avec son conseil et son supérieur hiérarchique, le batonnier),

celui rendra sa décision "après" la fermeture obligée de ma société au printemps 2006 !,

alors que sa cour avait auparavant permis à mon ancien défenseur de faire appliquer "par huissier", une décision "plusieurs semaines" "avant" d'avoir rendu son propre jugement !...,

à cette étape, quelle est "votre" conclusion ?,

acte 4 : la cour de cassation...,

on reprend le dossier à zéro, les frais et les complications s'accumulent...le temps passe...et comme le temps, c'est de l'argent..., plus le temps pas plus j'ai le temps de m'apercevoir que l'argent, lui, il manque...,

"deux" démarches distinctes...,

la rédaction du mémoire ampliatif :

dans ce lui ci nous demandions de "casser l'arret attaqué, avec toutes les conséquences de droit",

j'en cite quelques "elements " :

" ...les juges commettent une dénaturation :

- dès lors qu'ils ajoutent à la convention une disposition qu'elle ne contenait pas (...),

- ou encore dès lors qu'ils amputent les termes de l'engagement ou en restreignent sa portée",

sur le point des "problèmes d'émission de factures par l'operateur" (c'est bien celui qui nous empechait de présenter nos factures pour etre remuneres et nous avait, de fait, obligé à produire les notres en leur absence totale),

  • la défense de l'opérateur était alors d'indiquer que "la faute" en revenait à "un" de ses propres "collaborateurs" (!),
  • ...tout en oubliant, rien que ça, d'indiquer qu'elle venait, au mois d'octobre 2001 (toujours coincidence des dates...) de "le licencier pour faute" (!)...,

j'en cite quelques "elements " :

" or force est de constater que ce point n'a fait l'objet d'aucune réponse de la part des juges du fond",

"un point important de l'argumentation de la societe ( = la mienne) a donc été completement délaissé",

"à tous égards, la censure s'impose",

la requete aux fins de retrait de role (article 1009-1 du nouveau code de PC) : 

en cassation, il faut d'abord que le jugement prononcé "en appel" soit exécuté,

  • il fallait donc que ma societé paie ou puisse payer cette "somme tres importante" (pour rappel, pour avoir eu le seul droit d'avoir dument travaillé pour cet operateur telecoms.., c'est juste pour ceux qui ne suivent pas... ou qui auraient décroché, je les comprends un peu, moi, on me traite de doux dingue depuis début 2002 au sujet de cette belle aventure entrepreneuriale...),

..."avant" d'avoir le droit de se pourvoir en cassation !,

il existe juste "un cas unique" laissé à "l'entière appréciation" du magistrat délégué aupres du Premier Président de la Cour de Cassation :

  • l'article 1009-1 du nouveau code de PC,

...il "permettrait" (?) de démontrer que l'exécution de la décision en appel entrainerait pour la société (= la mienne) des conséquences "manifestement" excessives (= en plus clair ?, sa fermeture immediate pour insuffisance d'actif...),

on fait le dossier nécessaire, ma modeste société de "une" personne contre "un très grand groupe puissant"..., Jean de La Fontaine est encore à ce jour inégalé...,

le dossier parait clair, simple, limpide...,

  • "executer = mise à mort immédiate de ma société"...,

mais alors, qu'a donc fait le magistrat délégué aupres du Premier Président de la Cour de Cassation?,

il a rendu son "jugement" :

  • après étude (...), "il déclare qu'est retirée du role de la cour l'instance ouverte sur la déclaration de pourvoi formulé par ma société à l'encontre de l'arret de la cour d'appel...",

et je vous en livre une phrase de sa conclusion :

  • "...attendu, d'une part que la société (= la mienne) ne justifie "d'aucun commencement d'exécution des condamnations prononcées***", d'autres part que les pièces versées ne démontrent pas l'existence de conséquences manifestement excessives qu'aurait l'execution (...) de l'arret...",

à cette étape, quelle est "votre" conclusion ?,

*** pour simple information, "ce point" est tres clairement contredit par :

  1. les faits (ma société avait commencé à payer, avec difficulté certes, mais avait payé...),
  2. le courrier du propre huissier de justice qui représentait les interets de l'opérateur, celui ci a écrit et signé le 18 mai 2005 ces quelques elements que je cite :
    1. "je reviens vers vous dans cette affaire dans laquelle j'ai transmis le 20 janvier 2005 à mon correspondant votre proposition de règlement du 18 janvier 2005",
    2. "après de multiples relances, je reçois seulement ce jour un courrier de sa part me disant de poursuivre l'éxécution sans m'indiquer si sa cliente (= l'operateur telecoms) acceptait votre proposition !",
    3. "devant l'attitude de mon correspondant, je prends l'initiative de vous accorder un moratoire sur la base de...",
  3. le recommandé d'un des prestigieux avocats externes qui représentait les interets de l'opérateur, celui ci a écrit, dans une de ses tres nombreuses correspondances (les paroles s'envolent, les ecrits restent, cher maitre...) et signé début 2006 (il me "semble" que c'est le courrier du 19/01/06) "qu'une somme avait bien été payée par ma société en commencement du reglement de l'éxecution de l'arret de la cour d'appel" (pour éviter toute polémique infructueuse...cette somme avait été payée "avant" notre défense de l'article 1009-1 du nouveau code de PC, "avant" les conclusions et "avant" le jugement de la Cour de Cassation...),

alors, chers lecteurs, Madame Dati et Monsieur Bertrand, à cette étape, quelle est "votre" conclusion ?,

  • vous en pensez quoi,
  • que feriez vous,
  • qu'auriez vous fait,
  • pensez vous que mon histoire est heureuse,
  • qu'elle  a beneficie de toutes les circonstances que la loi se doit d'apporter à chacun d'entre nous ?,
  • ...,

moi, Madame Dati et Monsieur Bertrand, je vous laisse le soin de "bien" gerer "la seconde partie" de cette affaire, puisqu'il y a une seconde partie de cette affaire,

et de prendre en compte qu'à la difference des deux années précédentes (...), je reprends enfin en mains la conduite de mes affaires (défense, détermination, communication,...),

pour ce qui est de la "conduite", des "résultats successifs" et des "conséquences dramatiques", je laisse Madame Dati et Monsieur Bertrand seuls "juges" de cette affaire (pour éviter toute polémique infructueuse...je ne saurais contester l'autorité de la chose jugée, alors que je sais bien différencier une seconde histoire avec ce groupe...),

alors, chers lecteurs, Madame Dati et Monsieur Bertrand, à cette étape, quelle est "votre" conclusion ?...

ps : message à l'attention de ceux cités dans l'article ou qui se reconnaitraient...le moyen de me contacter vous est exposé clairement et simplement si nécessaire...

Madame Dati, l'occasion du dîner donné le 10 mars à l'Elysée, vous etiez présente mais...,

Par philippe :: jeudi 20 mars 2008 à 15:54

Madame Dati, l'occasion du dîner donné le 10 mars à l'Elysée, vous etiez présente mais...,

pensez vous "un jour" trouver le temps de répondre aux petits problèmes rencontrés par 92 % des entrepreneurs qui composent notre économie ?...,

si ceux ci n'étaient pas "encore" clairement identifiés...n'hésitez pas à me contacter !

Madame Parisot, présidente du MEDEF, le blog ma petite entreprise vous demande solennellement...,

Par philippe :: dimanche 09 mars 2008 à 21:05

 

Madame Parisot, présidente du MEDEF, le blog ma petite entreprise vous demande solennellement...,

 

...d'arreter de laisser donner une telle image des patrons à l'ensemble de nos concitoyens !,

 

ceci n'est plus admissible et il serait de bonne augure que les problèmes internes à un certain patronnat non représentatif de notre économie, problèmes liés à une lutte de pouvoir et les guerres intestines ne soient pas étalés sur la place publique,

 

alors, puisque le MEDEF n'est pas représentatif des 92 % d'entreprises qui composent notre économie (TPE/PME/PMI),

 

"qui" s'occupe d'aider les petits patrons dans leurs relations commerciales avec ceux qui "parfois" les font disparaitre, les quelques grands groupes mis en avant par le MEDEF, le gouvernement et la presse ?,

 

est ce la CGPME ou ETHIC, représenté par Sophie de MENTHON ou....?,

 

à force de chercher, on trouvera peut etre la perle rare ?,

 

à suivre...

Madame Dati, que fait la justice dans le secteur des telecoms ?,

Par philippe :: dimanche 09 mars 2008 à 20:38

ARFRACHIDADATI30.JPG

Madame Dati, que fait la justice dans le secteur des telecoms ?,

le marché des telecoms est ouvert à la totale concurrence depuis 1998, c'est peu et beaucoup dans un secteur en constante évolution, mutation et effervescence,

cette apparente jeunesse a permis de voir certaines pratiques ou faits qui interpellent et qui, dans d'autres secteurs d'activité, ne pourraient avoir vu le jour :

  • il a fallu 5 ans (soit la moitié de vie du secteur !) pour que le minitère dont avez la charge puisse "imposer" une quelconque "obligation de résultats" aux opérateurs telecoms et FAI,
  • pensez vous qu'un constructeur de maisons ou d'automobiles pourrait se dégager de toute forme d'obligation vis à vis de ses clients ?,
  • ceci est unique et parfaitement inique,
  • seul le métier d'opérateur telecoms permet d'offrir des services de communications telephoniques sans que les clients sachent parfois les modalités de facturation de leurs appels,
  • accepterions nous de ne connaitre le prix d'un service ou produit qu'une fois celui ci acheté ?, non bien sur,
  • alors, pourquoi est ce le cas du seul secteur des opérateurs telecoms et FAI ?,
  • dans le secteur "professionnel", comment se fait il que les partenaires "distributeurs" ne voient pas leurs contrats de distribution prendre en compte l'irruption d'internet en tant que canal de distribution ?,
  • comment se fait il que les "utilisateurs" se voient "fichés" dans une base de données commune aux opérateurs, le Gie PREVENTEL, pour une durée minimale de 3 ans (voir 5 ans), alors que le loi n'autoirise le recouvrement de créances telecoms et internet que pour un délai maximum de 1 an ?,
  • comment se fait il que ce soit aux associatioons de consommateurs de prendre en charge les droits elementaires des consommateurs alors que cette tache revendrait à certaines instances (l'ARCEP par exemple) ?,
  • comment laisse t on autant de pratiques et dérives dans ce secteur, alors qu'il nous est présenté comme réglementé ?,
  • comment laisse t on autant de partenaires "distributeurs" avoir autant de "difficultés" avec ceux pour qui ils travaillent, les opérateurs telecoms et FAI, difficultés non accompagnées dans un nombre trop important de tribunaux (commerce, cour appel, cassation) ?,
  • comment accepte t on que ces memes "opérateurs telecoms et FAI" ne rémunérent pas "toujours" leurs "distributeurs", au risque de voir ces "distributeurs" disparaitre ?,
  • comment accepte t on de voir de nombreux tribunaux en charge de litiges entre "distributeurs" et "operateurs telecoms" rendre des décisions contraire au bon droit (au bon sens...), comme de condamner des "distributeurs" à ne pas etre "rémunérés" ou à les condamner à payer une partie des sommes qui leur sont dues pour simplemnt avoir pu travailler pour le compte d'opérateurs telecoms et FAI ?,
  • il est désormais accepté...que tout travail mérite "salaire" !, alors en quoi le secteur des telecoms permettrait il le contraire ?,
  • il est sans doute vrai qu'à partir du moment où il faut 5 ans à un ministère pour comprendre que toute activité se voit régie par une "obligation de résultats" et que celle ci n'est en rien équivalente à une "obligation de moyens"...,
  • ...,

les pratiques du secteur des telecoms devraient sans doute etre constatées, réprimées et corrigées par le ministère que vous dirigez,

laisserez vous encore beaucoup de petits patrons "disparaitre", car c'est ce qui s'est passé et qui continue à se passer, dans l'indifférence generale, celle ci pourrait etre interprétée comme une certaine forme d'assentiment de la part de ceux qui sont victimes de certaines pratiques ?,

si vous souhaitiez d'aventure connaitre de tres nombreux exemples cités dans cet article, je me ferais un plaisir de pouvoir vous accompagner dans cette tache...,

alors, Madame Dati, que fait la justice dans le secteur des telecoms * ?,

* sans vouloir faire de mauvais "esprit", ce qui n'est pas coutume ici, et du au respect de votre fonction, à regarder la photo tout en lisant la question posée, on pourrait avoir l'impression que vous etes comme moi, vous cherchez la réponse...

Entreprises, clients, utilisateurs, particuliers, noter ses fournisseurs ?, vous en avez révé, internet le permet et "note your suppliers" l'a fait !,

Par philippe :: jeudi 06 mars 2008 à 21:31

Similar:805170 : Two doctors with approved table.  stock photo

entreprises, clients, utilisateurs, particuliers, noter ses fournisseurs ?, vous en avez révé, internet le permet et "note your suppliers" l'a fait !,

pour reprendre un article sur un autre de mes blogs*, le blog telecoms : "rapport attali, le blog telecoms préconise une décision 5 bis",

  • puisque les éléves notent leurs professeurs sur Note2be, que le rapport Attali préconise qu'ils le fassent...,
  • que les fournisseurs telecoms notent leurs clients par le biais du Gie PREVENTEL par exemple,
  • que le baromètre mis en place par Luc Chatel va analyser les opérateurs telecoms et les FAI,...,
  • que les médecins pourraient etre notés sur l'éventuel site Note2bib,
  • que le MEDEF déclame dans son spot de la Convention de Bruxelles 2008 que "BenchMarker, c'est la santé" ("benchmarker, c'est analyser, comparer, avoir une vue d'ensemble, prendre de la hauteur, pour mieux comprendre"... : d'accord, appliquons cette belle idée et...comparez vos fournisseurs !),
  • ...,

...puisque tout le monde note tout le monde, y compris notre président qui note son gouvernement...,

alors, meme si celà n'est pas coutume...entreprises, clients, utilisateurs, particuliers, "notez vos fournisseurs" !,

pour commencer, dans les telecoms (voix, data, mobiles, internet,...), l'énergie, les banques,....,

comment faire ?, rendez vous sur "note your suppliers !" (= notez vos fournisseurs),

et, dans un premier temps,  faites "circuler" autour de vous "note your suppliers"....

si vous pensez que cette inititiative est une bonne chose, faites le moi savoir !

* telecoms, ma petite entreprise et note your suppliers....

Le blog ma petite entreprise vous raconte le parcours "bucolique" d'un petit patron pour tenter de récupérer son argent devant les tribunaux...,

Par philippe :: jeudi 06 mars 2008 à 21:30

business office team smiling and applauding while facing the camera stock photo

 

le blog ma petite entreprise vous raconte le parcours "bucolique" d'un petit patron pour tenter de récupérer son argent devant les tribunaux...,

 

et non, ce qui suit n'est pas une fiction ou une note d'humour...,

 

je ne pense pas etre une exception mais je me suis rendu compte, à l'insu de ma volonté...,

 

qu'à chaque fois qu'un grand groupe ne veut pas payer ce qu'il doit...et bien, il ne paiera pas !,

 

idem pour le respect d'un contrat commercial, du réglement d'un impayé,...,

 

à chaque fois !,

 

et que se passe t il pour le petit entrepreneur (2,3 millions de TPE/PME/PMI ce n'est pas 'rien"...) ?,

 

la réponse, tout le monde la connait et s'en moque éperdument : il "disparait", tout simplement !,

 

comment est ce donc "possible" ?,

 

on prend le cas d'une "facture" due par un grand groupe pour un "travail dument effectué" pour lui par un des ses "petits partenaires" :

  1. le travail est fait,
  2. conformement au contrat entre les deux parties, le réglement est du,
  3. le grand groupe ne désire pas...honorer son réglement,
  4. les parties ne peuvent plus s'entendre,
  5. le tribunal de commerce est donc saisi, par la force des choses, par le petit entrepreneur,
  6. quelques semaines ou mois après (important le délai...), la procédure commence,
  7. les reports successifs et récurrents sont demandés par le...grand groupe,
  8. ceux ci leur sont...accordés (pensez donc, un grand groupe, ça a une image et les moyens de se  défendre),
  9. le temps passe (important le délai...), et finalement "rien" ne se passe...,
  10. les rendez vous au tribunal se suivent et se...ressemblent..."rien" ne se passe,
  11. si, il y a quelque chose qui avance ! quoi me direz vous ? les honoraires de l'avocat du petit entrepreneur "avancent" eux !,
  12. enfin, les conclusions sont là, elles s'échangent...la partie continue, tout va bien (pas pour le petit entrepreneur...),
  13. on arrive "enfin" au dernier round "espèré" le petit entrepreneur...,
  14. et quelle va etre sa surprise en découvrant que finalement, après etude serieuse de la partie "adverse" (celle qui doit de l'argent quand meme...) par son "conseil"...il s'avère qu'une demande reconventionnelle est "indispensable " !,
  15. on traduit ? le grand groupe doit de l'argent, il ne paie pas et après avoir laissé s'epuiser le petit patron (lui et ses finances), le grand groupe découvre "innocement" que le montant de la facture présentée (celle qui est due quand meme...) serait "inexact" (on fait une demande reconventionnelle...) ou que pire, ce serait le petit patron qui devrait de l'argent !,
  16. aie aie aie ! quel contretemps argumentera sans doute le conseil du petit patron...non sans oublier de revendiquer le reglement "immédiat" du solde de ses honoraires (il sait pourquoi, lui...),
  17. "léger contretemps" que le tribunal de commerce sera sans doute incapable de comprendre et de gérer dans le seul interet du petit patron...,
  18. et les mois ou les années vont passer...pour les meilleurs des petits patrons parce qu'à ce petit jeu, tout le monde gagne, sauf le petit patron...,
  19. lui, il sera sans doute obligé de revenir au meme tribunal de commerce pour...mettre sa société en liquidation judiciaire...,
  20. il a de l'argent "dehors" et personne ne s'empresse de le lui faire "restituer"...

la morale de cette banale histoire ?,

 

c'est que les grands groupes ont du temps et comme le temps, c'est de l'argent, ils en usent et en abusent...

 

si vous aussi "souhaitez" raconter vos parcours (le mien était alors initiatique), n'hésitez pas !

Entreprises, clients, utilisateurs, particuliers, noter ses fournisseurs ?, vous en avez révé, "note your suppliers" l'a fait !,

Par philippe :: mercredi 05 mars 2008 à 21:22

Similar:805170 : Two doctors with approved table.  stock photo

entreprises, clients, utilisateurs, particuliers, noter ses fournisseurs ?, vous en avez révé, "note your suppliers" l'a fait !,

à force d'en parler, de ne pas oser...voila, c'est fait !,

"note your suppliers" c'est "notez vos fournisseurs "....

Monsieur Sarkozy, Mafame Dati, Monsieur Bertrand, Madame Parisot,...entre ces deux radios anglaises, vous me conseilleriez laquelle ?,

Par philippe :: mercredi 05 mars 2008 à 20:35

Businessman Shouting Through Megaphone stock photo

Monsieur Sarkozy, Mafame Dati, Monsieur Bertrand, Madame Parisot,...entre ces deux radios anglaises, vous me conseilleriez laquelle ?,

 

  • à force de prendre les petits patrons pour plus betes qu'ils ne seraient,
  • à force de leur demander de l'aide (ce qu'ils font naturellement...) pour qu'ils soient le moteur de la croissance tant...désirée,
  • à force de les laisser se faire piétiner (on revient "encore" sur ce sujet ?...) sans bouger ?,
  • ....,

 

et bien, meme si je parie sur mon avenir...entre ces deux radios anglaises, vous me conseilleriez laquelle ?,

RTÉ (RTÉ is a Public Service Broadcaster, a non-profit making organisation owned by the Irish people. RTÉ is Ireland's cross-media leader, providing comprehensive and cost-effective free-to-air television, radio and online services, which are of the highest quality and are impartial, in accordance with RTÉ's statutory obligations ***)

ou bien

BBC (Listen to a selection of the best radio shows, any time, up to 7 days after broadcast *** ) ?,

 

*** pour la traduction, si necessaire, me contacter ici...

Puisque le MEDEF n'est pas représentatif des "vrais" entrepreneurs...,

Par philippe :: mercredi 05 mars 2008 à 19:49

Businessman Shouting Through Megaphone stock photo

puisque le MEDEF n'est pas représentatif des "vrais" entrepreneurs...,

 

au lieu de montrer une guerre de pouvoir (pour le prendre ou pour le conserver) et des pratiques peu recommandables..."le MEDEF n'est pas représentatif des "vrais" entrepreneurs...,",

 

 

 

 

"qui" va s'occuper et défendre les petits patrons qui sont totalement à la merci des quelques grands groupes mis en avant et représentés par le MEDEF ?,

 

je ne pense pas etre une exception mais je me suis rendu compte, à l'insu de ma volonté...,

 

qu'à chaque fois qu'un grand groupe ne veut pas payer ce qu'il doit...et bien, il ne paiera pas !,

 

idem pour le respect d'un contrat commercial, du réglement d'un impayé,...,

 

à chaque fois !,

 

et que se passe t il pour le petit entrepreneur (2,3 millions de TPE/PME/PMI ce n'est pas 'rien"...) ?,

 

la réponse, tout le monde la connait et s'en moque éperdument : il "disparait", tout simplement !,

 

comment est ce donc "possible" ?,

 

on prend le cas d'une "facture" due par un grand groupe pour un "travail dument effectué" pour lui par un des ses "petits partenaires" :

  1. le travail est fait,
  2. conformement au contrat entre les deux parties, le réglement est du,
  3. le grand groupe ne désire pas...honorer son réglement,
  4. les parties ne peuvent plus s'entendre,
  5. le tribunal de commerce est donc saisi, par la force des choses, par le petit entrepreneur,
  6. quelques semaines ou mois après (important le délai...), la procédure commence,
  7. les reports successifs et récurrents sont demandés par le...grand groupe,
  8. ceux ci leur sont...accordés (pensez donc, un grand groupe, ça a une image et les moyens de se  défendre),
  9. le temps passe (important le délai...), et finalement "rien" ne se passe...,
  10. les rendez vous au tribunal se suivent et se...ressemblent..."rien" ne se passe,
  11. si, il y a quelque chose qui avance ! quoi me direz vous ? les honoaraires de l'avocat du petit entrepreneur "avancent" eux !,
  12. enfin, les conclusions sont là, elles s'échangent...la partie continue, tout va bien (pas pour le petit entrepreneur...),
  13. on arrive "enfin" au dernier round "espèré" le petit entrepreneur...,
  14. et qu'elle va etre sa surprise en découvrant que finalement, après etude serieuse de la partie "adverse" (celle qui doit de l'argent quand meme...) par son "conseil"...il s'avère qu'une demande reconventionnelle est "indispensable " !,
  15. on traduit ? le grand groupe doit de l'argent, il ne paie pas et après avoir laissé s'epuiser le petit patron (lui et ses finances), le grand groupe découvre "innocement" que le montant de la facture présentée (celle qui est due quand meme...) serait "inexact" (on fait une demande reconventionnelle...) ou que pire, ce serait le petit patron qui devrait de l'argent !,
  16. aie aie aie ! quel contretemps argumentera sans doute le conseil du petit patron...non sans oublier de revendiquer le reglement "immédiat" du solde de ses honoraires (il sait pourquoi, lui...),
  17. "léger contretemps" que le tribunal de commerce sera sans doute incapable de comprendre et de gérer dans le seul interet du petit patron...,
  18. et les mois ou les années vont passer...pour les meilleurs des petits patrons parce qu'à ce petit jeu, tout le monde gagne, sauf le petit patron...,
  19. lui, il sera sans doute obligé de revenir au meme tribunal de commerce pour...mettre sa société en liquidation judiciaire...,
  20. il a de l'argent "dehors" et personne ne s'empresse de le lui faire "restituer"...

la morale de cette banale histoire ?,

 

c'est que les grands groupes ont du temps et comme le temps, c'est de l'argent, ils en usent et en abusent...,

 

tout le monde est content, non ?, un "problème" ? le temps va se charger de l'éliminer !,

 

pour en revenir aux gesticulations du MEDEF, qui se préoccupe de ce réel problème ?...,

 

on a beau essayer d'en parler, tout le monde s'en fiche...,

 

au lieu de faire de beaux discours et gesticulations, l'avenir de notre économie passe aussi par l'engagement de ceux que certains piétinent ou délaissent...., les petits patrons,

à titre personnel, savez vous combien de fois on m'a "foutu" dehors du tribunal de commerce, de la cour d'appel, du tribunal de grande instance...uniquement parce que j'osais, en tant que petit patron, demander de connaitre l'état d'avancement de mon affaire ou en obtenir des détails...,

la justice avance...à  "son" rythme, ne considère avoir aucune obligation ou compte à rendre...,

 

et ça, les grands groupes le savent bien !,

 

à chaque fois qu'un grand groupe ne veut pas payer ce qu'il doit...et bien, il ne paiera pas !,

 

alors, puisque le MEDEF n'est pas représentatif des "vrais" entrepreneurs..., qui le serait ?,

 

on a moins d'amateur pour relever les manches et pour faire changer les choses, on dirait....

 

alors, vous pensez toujours vous, dans ces conditions, que

"l'entreprise, c'est la vie"?

"Luc Chatel, un ministe en colère ?"..."le blog ma petite entreprise, aussi en colère, réagit...en video !",

Par philippe :: lundi 03 mars 2008 à 14:41

Chatel-Luc Office series - busy at the office stock photo

"Luc Chatel, un ministe en colère ?"..."le blog ma petite entreprise, aussi en colère, réagit...en video !",

à la video diffusée par Luc Chatel sur dailymotion, le blog ma petite entreprise réagit...en tant qu'entrepreneur....

en cours d'enregistrement...

Le MEDEF n'est pas représentatif des "vrais" entrepreneurs...,

Par philippe :: dimanche 02 mars 2008 à 19:17

Businessman Shouting Through Megaphone stock photo

le MEDEF n'est pas représentatif des "vrais" entrepreneurs...,

 

que le MEDEF règle ses comptes...parce que l'image véhiculée par cette dernière affaire dénature complétement l'enagagement quotidien de plus de 1 650 000 patrons de PME/PMI !,

 

de quoi parle t on dans la presse ? de pratiques, d'avantages, de salaires, d'avantages,...qui ne représentent en fait que quelques patrons "salariés" et mis en avant par le MEDEF,

 

que fait donc le MEDEF pour 92 % des entreprises françaises ?,

 

les petits patrons sont ils aidé et épaulé dans le cas où leurs entreprises disparaissent dans le cadre de relations commerciales avec ces quelques grands groupes ?,

 

non, bien entendu...,

 

il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir....,

 

alors, que le MEDEF règle ses comptes, pas sur la place publique, ça nuit à la quasi totalité de ceux qui s'engagent vraiment, les patrons de TPE/PME/PMI !,

 

au fait, si vous voulez voir un homme en colèreregardez cette video, je l'ai faite sur un autre blog ! :

 

"Luc Chatel, un ministre en colère" : le blog telecoms, "en colère" réagit en video !"

www.saisie.ma. externalise le métier de la saisie

Par philippe :: jeudi 28 février 2008 à 22:06

disclaimer saisie
télésecrétariat
saisie

Saisie.ma lance son nouveau site Internet www.saisie.ma. et se positionne sur le marché en progression constante de la saisie offshore,

Saisie.ma est une société marocaine de services à haute valeur ajoutée, qui a pour vocation de permettre à ses clients de réaliser des réductions de coût significatives dans leurs projets d'externalisation,

Saisie.ma décharge ses clients des tâches fastidieuses, son équipe de plus de 120 opérateurs et journalistes s'exprimant parfaitement dans plusieurs langues, peut se charger, par exemple, de la saisie de questionnaires, livres, encyclopédies, brochures techniques, annuaires, bons de commande, ou encore, relevés bancaires, et prend également en charge l’enrichissement de base de données (mise à jour comprise), le télésecrétariat (mise à disposition de secrétaires bilingues ou trilingues pour la frappe) et enfin l’Internet (modération de forum, modération de chat, rédaction de sms, etc.),

Le savoir-faire de Saisie.ma s’appuie sur les vingt ans d'expérience de ses dirigeants, passés dans la délégation de ressources en France,
la société génère une progression annuelle de 50%,

« Nous comptons aujourd’hui un peu moins d’1 million d’euros de chiffre d’affaires alors que le marché de la saisie offshore représente un marché de plusieurs centaines de million d’euros. L’objectif de Finatech Group est de devenir un acteur majeur dans les différents métiers de l’offshoring en proposant une solution personnalisée globale aux entreprises européennes. » explique Jérôme Mouthon, Président de Saisie.ma.,

Sysnek Media Group, membre du pôle Technologies Interactives de Finatech Group, développe le métier de la saisie en changeant la dénomination sociale de son entité DIGICALL pour Saisie.ma et en lançant son nouveau site Internet www.saisie.ma.,

A cette occasion, consultez le site www.saisie.ma et le communiqué de presse de Finatech Group.

"La mort de l'entreprise..." a quelles conséquences ?,

Par philippe :: lundi 25 février 2008 à 2:55

Similar:807046 : Divorce stock photo

"la mort de l'entreprise..." a quelles conséquences ?,

la rédaction de cet article "entrepreneurs, distributeurs, installateurs, intégrateurs...lisez ceci et faites passer à Nicolas Sarkozy, Rachida Dati, Xavier Bertrand et à nos tribunaux !,"

me pousse à aller plus avant et à aborder les "conséquences de la mort de l'entreprise",

puisqu'une image vaut mieux qu'un long discours, en voici la conséquence la plus "détestable" qu'il soit donnée de "vivre" et "faire vivre"...

bien sur, ceux responsables de ces conséquences sont occupés a faire des profits et parfois meme à donner des leçons...d'ethique !,

alors, au hasard, vous choisissez quelle photo vous ?...

Similar:807046 : portrait of little crying girl, sad and sorry stock photo Similar:807046 : Man and woman quarrelling about little, confused girl. White background, whole body of little girl stock photo Similar:807046 : Divorce stock photo Similar:807046 : Portrait of young boy sitting sadly stock photo 

Similar:807046 : Showing signs of regret stock photo Similar:807046 : A young attractive sad girl sitting on the stone wall outdoor stock photo Similar:807046 : dry dead roses isolated on white 08 stock photo

en voulez vous d'autres ?...

Entrepreneurs, distributeurs, installateurs, intégrateurs...lisez ceci et faites passer à Nicolas Sarkozy, Rachida Dati, Xavier Bertrand et à nos tribunaux !,

Par philippe :: lundi 25 février 2008 à 2:23

entrepreneurs, distributeurs, installateurs, intégrateurs...lisez ceci et faites passer à Nicolas Sarkozy, Rachida Dati, Xavier Bertrand et à nos tribunaux !,

en rédigeant l'article sur le "recouvrement de factures telecoms", j'ai lu avec étonnement et une certaine forme de délectation ces quelques lignes sur le site Intrum Justicia, que je cite, intitulé "La Philosophie du Fair Pay" (aucune mention ne figure sur le site, je crée un lien direct à la rubrique "zoom sur intrum" et "la philosophie du fair pay"),

apres les leçons d'ethique des operateurs telecoms, la philosophie des sociétés de recouvrement...,

par contre, si on lit ces lignes sans aucun mauvais "esprit" (...), ce que ces lignes nous disent interessent grandement les entrepreneurs, distributeurs, installateurs, intégrateurs !,

" ...Le retard de paiement est économiquement inacceptable. C'est une des principales causes de faillites d'entreprises. La plupart de ces entreprises sont profitables mais sont mises en difficulté par les payeurs tardifs qui les privent de liquidité.

Cette situation accroît le ressentiment entre débiteur et créditeur et conduit souvent à la rupture des relations commerciales...",

puis je rajouter "cette situation conduit souvent à la...mort de l'entreprise" ?,

alors, entrepreneurs, distributeurs, installateurs, intégrateurs...lisez ceci et faites passer à Nicolas Sarkozy, Rachida Dati, Xavier Bertrand et à nos tribunaux !,

je serais tenté de vous dire de faire passer à la presse...mais est elle absente ?,

la philosophie des sociétés de recouvrement mandatées par les opérateurs et FAI (les memes qui ont des relations commerciales avec les distributeurs, entrepreneurs, installateurs, intégrateurs) pourrait elle aider parfois à la "survie" d'entreprises ?...,

notre monde est devenu fou...

Statistiques : les chiffres parlent d'eux memes...suite,

Par philippe :: lundi 25 février 2008 à 1:45

Similar:650210 : Funds Disstribution Graph stock photo

statistiques : les chiffres parlent d'eux memes...suite,

dans ce récent article "statistiques : les chiffres parlent d'eux memes...",

on a vu l'importance de quelques chiffres...,

puisqu'ils parleraient d'eux memes, restons silencieux et...ecoutons !,

...moi, j'entends que, selon l'enquete pilotée par L'Institut National de Veille Sanitaire, depuis l'interdiction du tabac le 1er janvier 2008, les infarctus sont en baisse de 15% !, quelle bonne nouvelle pour les :

  • 100 millions de morts au XXième siècle dus au tabac, soit 1 mort toutes les 6 secondes,
  • une prévision de 1 milliard pour le XXIème siècle !,

il suffirait d'arreter de fumer pour rester en bonne santé !...,

mais, je pense que vous etes comme moi, on n'entend toujours :

  • aucun chiffre sur le nombre de sociétés qui ont "disparu" entre 1998 et 2007 dans le secteur des telecoms en France, dans le cadre de relations commerciales...,

et pourtant, ce serait une véritable hécatombe...mais ça, tout le monde s'en moque...,

au fait, puisqu'il parait aussi simple d'arreter de fumer pour rester en bonne santé, suffirait il aussi d'exiger que la loi soit appliquée dans le cadre de relations commerciales pour ne plus voir ces entreprises disparaitre ?,

chuuuuut !, "jusqu'ici tout va bien...l'important, ce n'est pas la chute, c'est l'atterrissage" !

Statistiques décès entreprises : les chiffres parlent d'eux memes...,

Par philippe :: dimanche 24 février 2008 à 23:39

Similar:650210 : Funds Disstribution Graph stock photo

statistiques décès entreprises : les chiffres parlent d'eux memes...,

en cette période de publications de chiffres ou de résultats financiers, il "parait" que les chiffres parlent d'eux memes...,

  • 4 615 tués sur la route en 2007,
  • 8 720 blessés en 2007,
  • 100 millions de morts au XXième siècle dus au tabac, soit 1 mort toutes les 6 secondes,
  • une prévision de 1 milliard pour le XXIème siècle !,
  • combien dus à l'alcool ?...,
  • l'amiante cause 100 000 décès dans le monde par an,
  • 28 millions de morts dans le monde dus à Sida depuis le début de l'épidémie,
  • ...,
  • mais "aucun" chiffre (= "0" chiffre) sur le nombre de sociétés qui ont "disparu" entre 1998 et 2007 dans le secteur des telecoms en France, dans le cadre de relations commerciales...,

et pourtant, ce serait une véritable hécatombe...mais ça, tout le monde s'en moque...,

les chiffres parlent d'eux memes...:

"aucun chiffre" sur ce sujet...,

chuuuuut !, "jusqu'ici tout va bien...l'important, ce n'est pas la chute, c'est l'atterrissage" !

Rachida Dati et la dématérialisation...,

Par philippe :: dimanche 24 février 2008 à 23:38

ARFRACHIDADATI30.JPG

Rachida Dati et la dématérialisation...,

un des derniers articles du blog telecoms "le blog telecoms et les derives de la dématérialisation, enron, la société generale, vivendi, la métaphore de fankenstein, est ce possible dans le secteur des telecoms ?",

aborde le sujet de la dématérialisation, mais ce n'est pas le seul depuis plus d'un an maintenant...,

j'ai pris connaissance des projets de Rachida Dati dans cet article du 9/02/08 sur le site ReseauxTelecoms intitulé "Rachida Dati et sa réforme des tribunaux vont ils handicaper la dématérialisation de la sphère juridique ?",

avec du mauvais esprit, ce qui n'est pas le cas sur le blog telecoms, a écouter les contestations massives et directes des subordonnés de Rachida Dati, les 45 000 avocats, on "pourrait" entendre "dématérialistaion" du systeme judiciaire ?..,

toute rupture technologique, aussi importante que celle amenée par les "TIC" (pour les avocats qui ne "comprennent" pas ce terme, qu'ils me contactent ici, moi, j'aime le parler clair et simple et je ne me réfuguie pas derrière un pseudo jargon incompréhensible...cette profession doit "aussi" évoluer et beucoup de jeunes avocats s'y emploient "activement"...) doit etre "expliquée", présentée et argumentée...,

je ne cite que cette phrase :

..."On peut désormais se demander quel accueil les 45 000 avocats français vont réserver à ces outils ?...",

je me permettrais de rajouter au projet de Rachida Dati, avec tout le respect que je porte à sa fonction, qu'il lui serait "bon" de "leur expliquer" les conséquences calamiteuses supportées par les clients entreprises et reseaux de distribution dans le secteur des telecoms depuis plusieurs années par la simple "méconnaissance" du secteur qui aujourd'hui "boulverse" le secteur de la justice...,

des décisions de justice ont été rendues ces dernières années, elles ont eu des "conséquences" catastrophiques...par simple "méconnaissance" du secteur des telecoms...,

"internet boulverse tous les pans de l'économie"...vous vous souvenez des nombreux articles sur le sujet depuis la création du blog telecoms ?...,

le systeme judiciaire doit, lui aussi, se préparer aux chamboulements...

Sarkozy, Fillon, le lièvre et la tortue ?,

Par philippe :: dimanche 24 février 2008 à 23:37

 

Sarkozy, Fillon, le lièvre et la tortue ?,

 

les sondages se suivent et se...ressemblent,

 

cette dépeche de l'AFP du 23/02/08 intitulée "Fillon devance Sarkozy de 19 points en popularité, un écart record",

 

peut nous faire penser à la Fable de La Fontaine "le lièvre et la tortue" :

" Rien ne sert de courir; il faut partir à point :
Le lièvre et la tortue en sont un témoignage.

....."

"Sarkozy exige une application immédiate de la loi"...qu'il le fasse aussi pour aider ceux sur qui il compte pour retrouver la croissance, les PME !,

Par philippe :: dimanche 24 février 2008 à 23:36

Businessman Shouting Through Megaphone stock photo

"Sarkozy exige une application immédiate de la loi"...qu'il le fasse aussi pour aider ceux sur qui il compte pour retrouver la croissance, les PME !,

...c'est le titre du Figaro (version papier) du 24/02/08,

...selon la presse abondante sur ce sujet, il veut "imposer" sa décision sur "la rétention de sureté", il vient de demander au président de la Cour de Cassation de trouver le moyen juridique de contourner la censure du Conseil Constitutionnel,

moi, je n'ai aucun avis à donner sur ce sujet...,

par contre, saura t il avoir autant de conviction pour défendre et aider ceux sur qui il compte pour retrouver la croissance, les PME !,

vous savez, celles qui composent 92 % des entreprises françaises, celles sur qui on fait reposer l'objectif de remplir les caisses de l'Etat, puisque nous savons qu'elles sont vides...,

alors qu'on laisse en toute impunité quelques grands groupes "piller" un nombre tres important de TPE/PME/PMI dans leus relations commerciales...,avec l'assentiment de notre systeme judiciaire...,

à quand ce prochain titre dans Le Figaro sur les entreprises "Sarkozy exige une application immédiate de la loi"?...,

alors, verrons nous autant de conviction ?...

ma petite entreprise : explication sur la copie d'anciens articles...,

Par philippe :: dimanche 24 février 2008 à 20:26

confident and friendly business man portrait - isolated over a white background stock photo

 

ma petite entreprise : explication sur la copie d'anciens articles...,

 

un grand nombre d'articles avaient disparu de l'écran depuis le 26 janvier 2008 et mes mails ou contacts au webmaster de ZeBlog sont restés sans retour,

 

alors, comme j'aime ce que je fais, vous trouverez les articles en copie tout simplement....

ma petite entreprise : nombre record de creation d'entreprises...,

Par philippe :: dimanche 24 février 2008 à 20:25

Four businessmen standing on puzzle pieces, business team stock photo

ma petite entreprise : nombre record de creation d'entreprises...,

 

selon le titre de cet article du 22/01/08 sur le site LaTribune intitulé " Nombre record de créations d'entreprises en France en 2007", il "faudrait" sans doute se réjouir...,

 

en lisant plus attentivement l'intégralité de cet article, je ne partage pas cet engouement :

  • les créations d'entreprises sont de plus en plus la seule possibilité de "sortir" du chomage (est ce donc un choix ou une contrainte alors ?),
  • les aides accordées poussent aussi à "créer" mais dès que celles ci sont "arretées", un grand nombre de celles ci...disparaissent "aussi",
  • 87 % des créations le sont "sans salarié"...,
  • enfin, je cite cet article "...Il y a en France de très grandes entreprises, mais au milieu un déficit d'entreprises moyennes, ce qui prouve que ces petites entreprises ne croissent pas assez vite ni en assez grand nombre", reconnaît Hervé Novelli, en promettant de "résoudre divers problèmes structurels relatifs à la fiscalité ou aux délais de paiement"....",

et cette question qui revient sans cesse :

  • j'ai juste besoin, comme 92% des entreprises françaises, que nos chances, en cas de simple litige, ne soient pas "anéanties" par les "quelques" grands groupes qui ne composent "en rien" l'économie de notre pays...,
  • au fait, comment doit on faire pour etre "écoutés" (difference sémantique entre "entendre" du bruit et "ecouter" quelqu'un) ?...

ps : copie article du 26/01/08

21 janvier 2008 aux Etats Unis et en ...France,

Par philippe :: dimanche 24 février 2008 à 20:24

Similar:1104642 : Statue of Liberty on Liberty Island in New York City. stock photo

 

21 janvier 2008 aux Etats Unis et en ...France,

 

21 janvier, journée déclarée par le président Bush comme celle de la mémoire à Martin Luther King, grand défenseur des libertés publiques,

 

Tarak Obama, un des ses fils sprituels, a eu ces quelques mots dans son premier discours de victoire dans l'Iowa :

"...Nous avons choisi l'espoir plutôt que la peur. Nous choisissons l'unité plutôt que la division et envoyons un puissant message de changement pour l'Amérique",,

"Ils ont dit que ce pays était trop divisé, trop désabusé pour jamais parvenir ensemble à un objectif commun. En cette soirée de janvier, à ce moment précis de l'histoire, vous avez fait ce que les cyniques disaient que nous ne pourrions pas faire"...",

21 janvier 2008, jour de célébration de l'ouverture, de l'espoir...lundi noir dans les bourses mondiales, le grand plongeon, tout va mal...le pouvoir d'achat va lui aussi "plonger" en France et...que fait notre président pour nous amener à avancer, à croire, à nous "bouger", à nous rassembler ?,

nous le savons tous, il retourne ce 21 janvier 2008 sur le "terrain" pour nous parler de..."sécurité" !,

les faits sont exemplaires...que doit on en retenir ? les intentions ou les actes ?,

moi, la peur n'est pas une "réponse" à la situation...,

moi, je n'ai pas peur, je n'ai pas besoin qu'on me prenne par la main, monsieur le Président, j'ai juste besoin, comme 92% des entreprises françaises, que nos chances, en cas de simple litige, ne soient pas "anéanties" par les "quelques" grands groupes qui ne composent "en rien" l'économie de notre pays...,

au fait, comment doit on faire pour etre "écoutés" (difference sémantique entre "entendre" du bruit et "ecouter" quelqu'un) ?...

ps : copie article du 21/01/08

" Parler pour ne pas dire ou parler pour ne rien dire", ma petite entreprise a écouté hier...,

Par philippe :: dimanche 24 février 2008 à 20:23

Businessman Shouting Through Megaphone stock photo

" parler pour ne pas dire ou parler pour ne rien dire", ma petite entreprise a écouté hier...,

 

cette excellente émission dimanche matin sur Europe 1, Médiapolis, animée par Michel Field et Olivier Duhamel,

 

on a bien compris la "difference" sémantique entre "police de proximité et "police proche des gens" (quel humour ces politiques...),

 

ma petite entreprise ne pratique pas le "parler pour ne pas dire" :

  • comment doit on faire pour etre écoutés ?,

ma petite entreprise ne pratique pas le "parler pour ne rien dire" :

  • qui le fera et quand ?,

j'avais, il y a une quinzaine d'années, un très grand patron dans les telecoms...qui ne croyait qu'en "une seule chose" : les vertus du rabachage...,

 

je vais donc une fois de plus le rejoindre dans sa "vision"...

 

ps : copie article 21/01/08

nouvelle rubrique " ma petite entreprise ne parlera pas de...la littérature sur sarkozy",

Par philippe :: dimanche 24 février 2008 à 20:22

Businessman with a duct tape on his mouth stock photo

nouvelle rubrique " ma petite entreprise ne parlera pas de...la littérature sur sarkozy",

pour reprendre l'esprit d'une rubrique de l'émission hebdomadaire sur France 2 animée par Laurent Ruquier "on n'est pas couché",

  • malgré la sur-abondance médiatique au sujet de la littérature sur sarkozy,
  • ma petite entreprise ne parlera pas de la littérature sur sarkozy et ne commentera pas les nombreux articles ...puisque tout le monde en parle...,
  • et pouquoi ?,
    • d'abord, parce que celà se fera...lorsqu'on aura vu le pouvoir d'achat "augmenter",
    • ensuite, parce que aucun écho n'est donné, à ce jour, à la seule doléance des patrons de TPE/PME/PMI (faudrait il encore rabacher ?...),

les promesses n'engagent que ceux qui les...lisent, notre président saura t il faire répondre à ces différents points (c'est bien respecter ses engagements, non ?)?...,

ps : copie article du 19/01/08

Objectif de ma petite entreprise : "démulptiplier" son audience !...,

Par philippe :: dimanche 24 février 2008 à 20:21

Similar:192515 : mechanical parts concept stock photo

objectif de ma petite entreprise : "démulptiplier" son audience !...,

les articles vont etre étoffés, mieux construits, plus réactifs,...et le but est désormais de "démultiplier" l'audience de ma petite entreprise,

alors, merci à ceux qui suivent quotidiennement ma petite entreprise et...

bienvenue à tous ceux qui vont très bientot nous rejoindre !

ps : copie article du 19/01/08

Les contrats annoncés et ceux...signés, commentaires de ma petite entreprise,

Par philippe :: dimanche 24 février 2008 à 20:19

les contrats annoncés et ceux...signés, commentaires de ma petite entreprise,

 

je ne fais surtout pas partie de ceux qui nne font que critiquer ou qui n'agissent pas, bien au contraire,

 

je respecte donc tous ceux qui préferent l'action, meme si elle est parfois hasardeuse, à l'attentisme,

 

mais, en tant qu'ancien responsable d'agences commerciales et de modeste entrepreneur, il y a une attitude qui dessert les actions de notre président,

 

en effet, lorsqu'il a annoncé à plusieurs reprises lors de différents voyages (dont le dernier dans les pays du Golfe) revenir avec des contrats mirobolants...et que ceux ci ne nous sont pas présentés (lire cet article du 15/01/08 sur le site AFP), celà "pourrait" nuire à son action et à sa crédibilité,

 

moi, lorsqu'un de mes commerciaux, ou de mes collaborateurs, annonce pouvoir "signer" des contrats et que ceux ci n'arrivent pas...les promesses ne durent pas très longtemps...

 

ps : copie article du 17/01/08

"Travailler plus, pour gagner plus", suite....,

Par philippe :: dimanche 24 février 2008 à 20:19

"travailler plus, pour gagner plus", suite....,

 

les derniers  voeux de notre président ont été adressés ce jour "aux forces vives" de notre pays,

 

moi, je repete que tant que les 92 % d'entreprises qui composent notre pays (TPE, PME, PMI) ne verront pas leur réel souci pris en compte, écouté, traité et solutionné (doit on encore redire que tout litige de quelque nature soit il avec un grand groupe, sur des modalités contractuelles, de réglement,....se solde invariablement par la disparition du petit entrepreneur...), il sera inutile de déclarer que le retour de la croissance ne reposerait que sur la tete des...entrepreneurs,

 

la croissance, oui, mais comment faire ?,

 

pas de souci, que chacun fasse son travail et prenne enfin ses responsabilités...,

 

sinon, tout discours tiendrait encore de la démagogie, terme employé dans un autre contexte dans l'article du 17/01/08 sur le site Le Figaro dont je cite ces quelques mots de notre président :

 

"Je souhaite être un président qui tient ses engagements. Je souhaite être un président qui, quand il agit, agit vraiment»,

 

alors, Monsieur le Président, allez vous "enfin" travailler plus et faire travailler plus vos collaborateurs à l'établissement de régles du jeu "enfin" équitables pour tous ?...

 

ps : copie article du 17/01/08

ma petite entreprise est crée avec ZeBlog...,

Par philippe :: dimanche 24 février 2008 à 20:17

silver plate stock photo

ma petite entreprise est crée avec ZeBlog...,

ma petite entreprise a bénéficié des services de zeblog pour se faire connaitre :

"zeblog est une plateforme de création de blogs, sans publicité, qui permet à plus de 25 000 blogs d'utiliser une gamme de services complète",

j'avais proposé au webmaster de zeblog de le citer dans un de mes articles, alors, n'hésitez pas à utiliser ce service...

ps : copie article du 23/01/08

ma petite entreprise et la création d'un 4ème blog "4 O 2 !"...,

Par philippe :: dimanche 24 février 2008 à 20:16

Group of people pointing to camera against blue sky                                     stock photo

 

ma petite entreprise et la création d'un 4ème blog "4 O 2 !"...,

 

4 O 2 !, c'est quoi ?,

ça veut dire For Optimists Only...c'est donc "réservé" aux gens, idées, personnes, nouvelles, décisions, projets,...qui sont exclusivement "positifs",

alors, les gricheux, les empecheurs de tourner en rond, les profiteurs de tous bords...(certains et certaines se reconnaitront sans doute) ne sont pas les bienvenus sur 4 O 2 !,

ps : copie article du 15/01/08

"Travailler plus pour gagner plus", reflexions (pamphlet ou satire ?) d'un petit entrepreneur...,

Par philippe :: dimanche 24 février 2008 à 20:15

"travailler plus pour gagner plus", reflexions (pamphlet ou satire ?) d'un petit entrepreneur...,

Monsieur le Président de la République, Madame la Ministre de la Justice, Monsieur le Ministre du Travail, Mesdames et Messieurs les Députés, Messieurs les Sénateurs, Mesdames et Messieurs les Représentants des Instances Patronales, Monsieur le Président de l'Autorité de Régulation Telecoms et Postale, Mesdames et Messieurs les Journalistes de la presse telecoms et presse économique spécialisée,

le crédo de l'action menée par le gouvernement depuis plusieurs mois repose sur l'action, la responsabilisation, la culture du résultat et l'engagement individuel,

la réussite dépend elle du retour nécessaire de la croissance, croissance qui a ce jour fait défaut dans notre beau pays...,

alors, les entrepreneurs sont interpelés et sommés de conduire la reconquete de la croissance, tache difficile, très délicate mais sans doute pas impossible à tous ceux qui, comme moi, s'engagent par nature !,

depuis 2001, date de création de ma première société (mon bébé...), je me suis engagé et malgré les difficultés rencontrées (...), j'ai malgré tout l'envie et le "will to go" (= l'envie d'y aller) que je vous exposerais plus avant...,

2001, ma première société, une sas, 3 personnes, plus de 300 000 euros de CA sur le 1er exercice comptable (dont la quasi totalité sous forme de marge étant société de services aux entreprises), des résultats fort honorables et encourageants pour préparer la seconde année...,

erreur de jeunesse sans doute mais...mon enthousiasme a été quelque peu "ébranlé"...,

en effet, malgré mes demandes réitérées pendant plusieurs années lors de procédures "interminables", fort "couteuses" et totalement "inefficaces", le travail qu'avait dument effectué ma société en travaillant pour un grand groupe n'a jamais pu etre rémunéré...,

pire, ma société s'est vue condamnée à payer presque la moitié du fruit du travail effectué pour avoir, sans doute, eu le droit de travailler !...,

l'objet du blog telecoms n'a jamais été de dévoiler les intervenants de cette triste affaire (moi, je crois toujour que tout travail mérite salaire, n'est ce pas, mais serais je naif à ce point ?) et de contester de quelle que façon que ce soit l'autorité de la chose jugée (j'ai appris à mes dépends le prix de mon engagement et une certaine approche de la définition de la diffamation, de la pression,...) mais de raconter mon histoire d'entrepreneur et de père de famille, tout simplement,

le résultat de presque 6 années de procédures ? je ne le souhaite à personne tant il est lourd, injuste et destructeur :

  • faillite et fermeture de ma première société...,
  • j'ai failli mettre fin à mes jours début 2006 (les raisons ne seront "jamais" abordées "ici"),
  • fermeture récente de ma seconde société, à bout de souffle,
  • faillite personnelle,
  • de nombreux soucis récurrents (on n'aime pas ceux qui perdent, quelles qu'en soient les raisons...et on le leur montre bien),
  • ma famille disloquée et décomposée (faudra t il continuer à subir et faire subir à mon ex compagne et à nos enfants les conséquences de cette affaire ?),
  • l'exclusion, la marginalité,
  • la très grande solitude et beaucoup de souffrances inutiles et injustes...,
  • ...,

l'action du gouvernement repose sur le succés du retour tant attendu de la croissance, il me vient deux reflexions personnelles à ce sujet :

  • après tant d'années difficiles, j'ai quand meme conservé et retrouvé seul progressivement le "will to go", et celà peut tenir du miracle...au lieu de critiquer très violement les pratiques commerciales du groupe qui a permis ce genre d'affaires (serais je le seul entrepreneur à avoir rencontré ce genre de pratique...?), groupe pour qui semble "normal" de ne pas rétribuer le travail dument fourni par ses "partenaires" (...)...au lieu de critiquer les pratiques rencontrées ça et là dans dans de nombreuses juridictions (elles se reconnaitront seules sans doute ?), comme moi aussi, j'ai toujours eu la culture du résultat, j'aimerais sans doute comprendre "comment" on peut en arriver à une telle extremité et mettre chacun des différents intervenants face à "leurs" responsabilités !, moi, j'ai assumé, seul et contre beaucoup d'obstacles (ma tenacité a semble t il "dérangé" beaucoup de personnes...), cette aventure et lorsqu'on attend une attitude basée sur l'engagement et la responsabilistion, j'en attends aussi "en retour" des résultats concrets pour m'aider à rebondir !, que chacun, sans se défausser, prenne enfin ses responsabilités et m'apporte des solutions concretes, tangibles et immédiates !, moi, je veux bien avancer encore mais que chacun assume sa propre part de responsabilité devant une telle histoire désastreuse !, le ferez vous ?, aurez vous autant de courage et d'engagement que vous le décriez ?, à vos responsabilités alors !, moi, face à une telle histoire, on m'a trop longtemps jeté la pierre et j'ai accepté la honte de ne pas avoir réussi : est ce que la honte sera "enfin" partagée et assumée par ceux qui ont croisé mon chemin dans cette aventure ?, le courage n'est pas la "vertu" la plus visible depuis ces dernières années...,
  • lorsqu'on prone "travailler plus pour gagner plus", sans ironie aucune de ma part, puisque j'ai toujours "l'envie d'y aller", croyez vous que ma prochaine aventure se soldera "de nouveau" par une telle histoire ?, moi, je m'engage pour "réussir", faire avancer modestememnt la croissance...mais il serait sans doute normal que celà soit "aussi" la mienne et non celle de tous ceux qui ont profité directement (le grand groupe) et indirectement (en autre, le systeme judiciaire qui lui n'a jamais oublié de se faire rémunérer pendant toutes ces années...) de mon histoire...?, oui, je pense que tout un chacun "sourira" à cette requete...,

j'ai retrouvé" "l'envie dy aller" mais j'attends le retour concret des promesses faites depuis plusieurs mois :

  • si vous pensez que tout engagement devrait etre récompensé,
  • que tout travail mérite salaire,
  • et que toutes les conséquences endurées depuis plusieurs années sont totalement injustes...,
  • si vous pensez que notre pays reconnait et porte attention à ceux sur qui aussi on fait reposer le bien etre collectif,
  • si vous pensez que mes prochaines aventures entrepreuneuriales doivent se passer un jour en France et non dans une "autre" culture que je connais bien (= la culture anglo saxonne...),
  • alors, sans aucune forme de dénigrement vis à vis de cux qui ont "provoqué, permis et entretenu" cette scabreuse affaire...j'attends un retour concret, efficace, en accord avec la politique menée depuis quelques mois,

j'attends et aux différents intervenants d'agir, je leur reste disponible*** et désireux de retrouver (enfin...) l'attention qui m'est sans doute due (oui, on ne peut en attendre moins...) :

  • Monsieur le Président de la République, Madame la Ministre de la Justice, Monsieur le Ministre du Travail, Mesdames et Messieurs les Députés, Messieurs les Sénateurs, Mesdames et Messieurs les Représentants des Instances Patronales, Monsieur le Président de l'Autorité de Régulation Telecoms et Postale, Mesdames et Messieurs les Journalistes de la presse telecoms et presse économique spécialisée, saurez vous respecter vos engagements ?,

  • à vous de me le démontrer !...

précisions utiles : 

  • cet article est envoyé nominativement et "individuellement" par mail à chaque destinataire (rassurez vous quelques destinataires par catégorie...) à partir des informations recueillies sur les sites internet respectifs,
  • cet article est aussi présent sur http://telecoms.zeblog.com/
  • *** je ne cautionnerais aucune action ou aucun article de presse sans échange écrit au préalable (un journaliste, il y a quelques années, a cru un jour bon de modifier seul et de déformer des propos que je n'avais jamais pu tenir...se reconnaitra t il lui aussi ?)...

ps : copie article du 3/01/08

Bannières Google non sollicitées sur le blog mapetiteentreprise...,

Par philippe :: dimanche 24 février 2008 à 20:14

bannières Google non sollicitées sur le blog mapetiteentreprise...,

 

celà fait plusieurs fois que je vois des bannières google s'afficher sur le blog mapetiteentreprise,

 

celles ci n'ont pas été demandées parce qu'elles ne correspondent pas à ma démarche personnelle,

 

je viens d'envoyer un mail à goggle...et espère ne plus voir ce genre de pratiques non sollicitées et imposées sans contact et consentement de ma part...

 

ps : copie article du 23/12/07

Puisque tout le monde interpelle Rachida Dati...,

Par philippe :: dimanche 24 février 2008 à 20:13

puisque tout le monde interpelle Rachida Dati...,

 

sa réforme semble susciter beaucoup de bruit de la part de ses propres subordonnés...,

 

moi, ce qui m'a interessé, c'est son apparition dans l'émission de Guillaume Durand hier soir sur le service public : comment peut on etre aussi brillante, donner une réelle envie d'en savoir plus sur elle, etre admiratif de son engagement personnel (je ne parle pas de sa fonction et de son action actuelles) et se demander comment mon histoire d'entrepreneur ne "dérange" personne (histoire tellement commune et quotidienne malheureusement...) au sein de ce qu'elle dirige avec autant de brio et de fermeté ?,

 

moi, modeste entrepreneur..., puis je interpeller Rachida Dati et paraphraser le titre de son livre "Je vous laisse seule juge" ?...,

 

moi aussi, j'attends des choses concrètes et des engagements et des résultats : on compte sur la croissance et seuls les entrepreneurs peuvent la développer...,

 

alors, que dois je faire, comme des centaines de petits entrepreneurs, pour compter sur des choses "concrètes" ?,

moi, quend j'entends les propos "d'équité" et de "respect des justiciables"  défendus avec autant de vigueur par les subordonnés de Rachida Dati, celà me fait "bondir" : pour étayer mes propos, souhaite t on que je raconte mon aventure devant un très grand nombre de juridictions depuis début 2002 ?, tribunal de commerce, cour d'appel, cour de cassation, batonnier, 1er président de cour d'appel, mandataire social, ...,

Madame Dati, " Je vous laisse seule juge"...mais, pour les "actions", que doit on faire pour "réformer" ce qui ne va manifestement pas ?.

ps : copie article du 17/11/07

Puisque tout le monde s'en fiche...,

Par philippe :: dimanche 24 février 2008 à 20:12

puisque tout le monde s'en fiche...,

 

le respect des contrats entre les TPE/PME/PMI et les grands groupes est la condition sine qua non pour que entrepreneurs puissent réellement établir les conditions de la croissance tant désirée...,

 

par experience sur le terrain depuis presque 15 ans, il me semble que ce sujet reste toujours d'actualité et responsable de la disparition de nombreuses entreprises, ce qui n'est pas le but recherché, ni pour un entrepreneur, ni pour notre économie,

 

alors, que doit on faire ? qui contacter ?...,

 

si vous avez des idées, n'hesitez pas à les partager,

 

moi, de mon coté, je contacte la CGPME de ma région, le MEDEF de mon département,..., à force de chercher un interlocuteur efficace, on va bien trouver....

 

ps : copie article du 11/11/07

Nouvelle progression de l'excédent commercial allemand en septembre...,

Par philippe :: dimanche 24 février 2008 à 20:11

nouvelle progression de l'excédent commercial allemand en septembre...,

 

"...malgré l'euro fort, le commerce allemand continue à bien se porter..." et chez nous, on prépare encore la greve...,

 

au lieu d'attendre de pouvoir nous aussi "avancer", que fait on pour régler le problème crucial déjà évoqué mais dont le monde se "contrefiche" : ce ne sont pas les charges ou difficultés de création d'entreprises qui usent les 92% des petits patrons de TPE/PME/PMI qui constituent notre économie mais des outils totalement "dépassés et obsolètes (à quand leur réforme active? que fait notre président ?),

 

je redis une fois de plus que sans règles du jeu équitables entre petits patrons (= de vrais entrepreneurs) et les dirigeants de quelques grands groupes ( = des salariés et non de réels entrepreneurs), il ne sera pas possible d'embaucher, de se développer, d'apporter la croissance révée et de créer aussi les futurs leaders indispensables à notre économie (= des entreprises de 500 personnes) SANS que satisfaction nous soit donnée,

 

QUAND aurons nous la certitude de ne pas DISPARAITRE dès lors que tout litige entre un petit patron et un grand groupe (relation commerciale de "sous traitant", de donneur d'ordre, de "distributeur",...) tournera "immanquablement" à l'avantage du grand groupe ? (souhaitez vous que je développe de façon très factuelle ce que je dis ici ?),

 

comme suivez mon aventure depuis presqu'un an sur mes blogs, vous connaissez la raison pour laquelle j'ai tenté de ne pas disparaitre, avant de "sombrer" finalement; connaissez vous aussi mon envie de continuer et de développer un jour une activité plus florissante  (faut il que je sois fou comme je l'entends continuellement autour de moi ?) ?; comme beaucoup, devrais je faire migrer mes futures aventures dans une culture beaucoup plus "valorisante" pour ceux qui entreprennent (comme l'angleterre, l'irlande,...) ?,

 

les patrons qui font et feront avancer la croissance ne sont pas ceux que la presse nous montre "betement" sans cesse (nous ne détournons pas d'argent, nous ne faisons pas de délits d'initiés, nous ne sommes pas condamnés pour abus de biens sociaux, nous ne détournons pas d'argent de caisses patronales,...), nous ne voulons que nous développer et réussir : encore faut il qu'un réel intéret nous soit porté et démontré...

 

ps : copie article du 10/11/07

" Ayez de grands reves...,

Par philippe :: dimanche 24 février 2008 à 20:10

" ayez de grands reves...,

 

et vous ferez de grands projets !" dixit notre président depuis quelques jours,

 

moi, j'adhère sans aucune retenue...,

 

mais comment faire si notre systeme est incapable de protéger la quasi totalité des entreprises dans leurs relations avec les grands groupes ?,

 

pour rappel, la croissance ne se décrete pas, seuls les entrepreneurs peuvent la mettre en oeuvre...,

 

à condition que notre président s'engage à nous épauler ...

 

ps : copie article du 27/10/07

A qui profite la présomption d'innocence ?,

Par philippe :: dimanche 24 février 2008 à 20:09

à qui profite la présomption d'innocence ?,

 

un de mes premiers articles sur le blog ma petite entreprise a abordé le sujet de la présomption d'innocence,

 

que ce soit à titre personnel ou dans le cadre de la gestion d'affaires commerciales, il est tout à fait normal que celle ci soit au bénéfice de celui qui est amené à défendre et faire valoir ses droits,

 

sans lien juridique entre la présomption d'innocence et la possibilité qui est donnée à chacun de se pourvoir en cassation (on peut estimer que les différentes juridictions précédant la cour de cassation puissent voir leurs jugements remis en cause non pas sur le fond mais sur le strict respect du droit), il peut aparaitre tout à fait légitime pour quiconque de vouloir démontrer son innocence en saisissant la cour de cassation à cet effet; c'est tout à fait légitime d'utiliser cette possibilité,

 

dans mon billet précédent sur la présomption d'innocence, j'avais cité en exemple le bruit fait ces dernières semaines autour du monde des affaires, de grands capitaines d’industrie, un haut responsable de représentation patronale, un entraîneur ou un président de club de football et même l'ex sélectionneur de l’équipe de France de rugby; toutes ces personnes sont citées ça et là dans diverses affaires financières,

 

le hasard du calendrier fait que deux d'entre elles ont légitimement usé de la possibilté qui leur est donnée de se pourvoir en cassation afin de remettre en cause la chose jugée et leurs conséquences,

 

c'est le cas de Roland Courbis relevé sur le site de RMC du 18/10/07 dans le cadre du jugement rendu par le tribunal d'Aix en Provence,

 

c'est aussi le cas de Robert Louis Dreyfus comme le relate cet article sur le site de Challenges du 25/10/07 dans le cadre de cette meme affaire,

 

je ne prends ces affaires qu'à seul titre d'exemple et me permets de faire un rapide lien avec mon affaire personnelle décrite dans ce premier billet : j'ai aussi saisi la cour de cassation afin de faire démontrer la valeur de ma démarche et faire étudier la qualité du mémoire ampliatif déposé par mon ancien défenseur devant cette juridiction; vous en connaissez le résultat...,

 

alors, puis je simplement me poser la question de savoir à qui profite la présomption d'innocence ? pas à tous et pas de la meme manière ?.

 

ps : copie article du 26/10/07

La présomption d’innocence : et vous, qu’en pensez vous ?,

Par philippe :: dimanche 24 février 2008 à 20:08

la présomption d’innocence : et vous, qu’en pensez vous ?,

 

beaucoup de bruit ces dernières semaines autour du monde des affaires, de grands capitaines d’industrie, un haut responsable de représentation patronale, un entraîneur ou un président de club de football et même le sélectionneur de l’équipe de France de rugby (celui qui vient d’entrer ce matin au gouvernement),…; toutes ces personnes sont citées ça et là dans diverses affaires financières,

 

on nous dit que la justice suit son cours (…) et il ne m’appartient pas de porter le moindre jugement de valeur sur chacun des protagonistes bien entendu, même s’il peut paraître étrange de voir certains d’entre eux user de leur fonction ou de leur pouvoir pour commenter par voie de presse ou pour contester « l’autorité de la chose jugée » lorsque justice a été rendue (on voit même les serviteurs de notre système judiciaire contester avec véhémence leur propre autorité…),

 

notre président exhorte les entrepreneurs à « aller de l’avant » et à « s’engager » dans le développement économique (la coupe du monde voit les valeurs du rugby détournées par la politique), quitte à s’affranchir parfois de certaines règles de bonne conduite dans la gestion des entreprises,

 

moi, je n’ai rien contre la présomption d’innocence mais il serait bon alors qu’on puisse la voir « appliquée à tous » dans le monde des affaires,

 

je m’explique : je suis un très modeste entrepreneur depuis 2001, je fais partie des 92 % des TPE et PME qui constituent le tissu économique de notre pays; mais je ne me reconnais pas du tout dans toutes ces affaires et ces beaux discours d’intention destinés aux entrepreneurs,

 

par contre, je constate, comme beaucoup d’entre nous, qu’une des réelles grosses difficultés à exercer notre activité peut résider dans l’absence de règles de fonctionnement stables et équitables entre ce foisonnement de TPE et les grands groupes (par exemple, dans le cadre de relations de donneurs d’ordre, de sous traitance, de distribution commerciale,…) : on nous parle de nouveaux textes, d’aides ou soutiens pour palier aux litiges commerciaux ou financiers entre les TPE et les grands groupes (publics et privés),

 

un exemple ?, le fameux « chapitre 11 » transposé du droit anglo saxon au droit français a t il repris l’esprit de cette loi, il est fait pour donner une réelle possibilité à un patron d’entreprise de « l’aider à continuer » son activité lorsque celui ci rencontre des difficultés passagères (comme pour le cas de MCI WorldCom au Etats Unis)?, non, pour nous, nos tribunaux de commerce ont intégré sa transposition dans le processus « ultime » qui intervient  trop tardivement et conduit souvent à « l’arrêt de l’activité »,

 

quid du « small business act » prôné par certains ténors lors de la toute dernière élection présidentielle ?, oublié et remisé sans doute jusqu’à la prochaine campagne ?,

 

lorsqu’une TPE ou une petite PME rencontre des problèmes avec un grand groupe (pour des délais de règlement ou simple respect de contrats pour seuls exemples), elle disparaît tout simplement parce qu’elle ne peut obtenir le concours d’instances compétentes (= les tribunaux); elle n’en a pas les moyens humains et financiers ; le temps, c’est de l’argent et comme une TPE n’a pas de temps, ce que savent bien les grands groupes, celle ci disparaît tout simplement par KO…,

 

mais ceci a t il un lien avec la présomption d’innocence ?, sans citer les noms des différents protagonistes, sans citer le nom de mon ancienne société, sans contester l’autorité de la chose jugée, sans dénigrer ou critiquer ou diffamer qui que ce soit, je pense que mon histoire personnelle peut tenter de faire le lien,

 

il y a plusieurs années, j’ai lancé ma première société avec enthousiasme et toutes mes économies; celle ci devait avoir, dans sa première année,  un simple rôle de distribution de services d’un très grand groupe auprès d’entreprises; ce travail de commercialisation de services aux entreprises se devait alors d’être rémunéré en conséquence et c’est bien ce à quoi je m’attendais; mais cela ne s’est pas passé « exactement » comme je l’imaginais; après seulement quelques mois d’activité, il m’a été de plus en plus difficile de faire rémunérer le travail dument effectué; malgré mes nombreuses démarches pour résoudre ces problèmes, il m’a donc fallu me tourner vers la justice (je fais un rapide résumé factuel)…,

 

à ma demande formelle de rémunération correspondant au travail dument effectué, ce grand groupe a finalement répliqué que c’était ma société qui lui devait de l’argent (= elle m’aurait trop payé); un tribunal de commerce saisi a étudié, rendu son jugement et a tout simplement donné raison à ce grand groupe, tout en « reconnaissant » d’ailleurs la complexité de cette affaire; je saisis donc une cour d’appel; celle ci a étudié, rendu son jugement et a de nouveau donné raison à ce grand groupe, tout en « interdisant » d’ailleurs à ma société de pouvoir « prétendre » à toute rémunération (…) ; je saisis donc la cour de cassation; celle ci a encore donné raison à ce grand groupe puisque ma demande auprès d’elle n’a pas retenu son attention (pour se pourvoir en cassation, il faut « d’abord » avoir exécuté le jugement rendu par la cour d’appel; « sauf », cas extrême, si les conséquences de cette exécution pouvaient être irrémédiables, à savoir la mort immédiate de la société…); le jugement de la cour d’appel a donc été exécuté et il a entraîné la mort immédiate de ma société après 4 ans de démarches infructueuses…,

 

après toutes ces années, je ne comprends toujours pas ce qui rend une telle chose possible, et je continue à penser que « ma société a été condamnée à payer pour avoir eu le droit de travailler pour un grand groupe » (le droit du travail en prend un sacré coup et même l’histoire de l’esclavage ne semble pas à ce jour avoir relaté une telle pratique),

 

on affranchit les responsabilités de certains et on se réfugie derrière la simple présomption d’innocence…; mais qu’en est il des conséquences de cette affaire au niveau familial, personnel, financier et professionnel ?; au niveau familial ?, séparation douloureuse et éclatement d’une famille complète, rien que ça; il me faut maintenant, pour avoir le seul droit de peut être voir ma petite fille de temps en temps, entamer une procédure juridique !; au niveau financier ?, un banquier à qui je faisais confiance depuis 24 ans s’est soudain senti obligé de me créer de gros soucis à titre personnel peu après la fermeture de ma société, ce que je dois maintenant défendre devant les tribunaux !; mais encore ?, perte de tous mes moyens financiers, perte de clientèle et de crédibilité, perte de ma 1ère société et indirectement sans doute, perte prochaine de ma 2ème société,  très grande précarité, on approche parfois l’exclusion sociale, obligation d’entamer plusieurs procédures juridiques pour essayer de démontrer que ma situation actuelle n’est que le résultat de cette affaire commencée il y a plusieurs années…, bref, il me faut me justifier auprès de tous et passer mon temps à me défendre…, et ça, tout le monde s’en moque…,

 

séparation, douleur, très grande solitude, rejet, isolement, incompréhension, précarité, pauvreté,…, tout ceci parce qu’un jour je me suis engagé à fournir un travail pour un grand groupe (ce que ma société a fait) et que celui ci, en retour, ne l’a tout simplement pas rémunéré comme il aurait « du » le faire (= tout travail mérite salaire, n’est ce pas ?…)!,

 

aujourd’hui, on me considère comme un « perdant » (mon ex-compagne, une partie de mon entourage et parfois moi même), accessoirement, comme un « délinquant » puisque je n’ai pas réussi mon aventure et que j’ai finalement été « condamné » pour cela (au hasard, connaissez-vous les propos tenus par les banquiers ou mandataires de justice ?, vous etes forcement responsables de votre situation et n’avez qu’à en assumer seul les conséquences !),

 

ma question : qu’est ce qui fait que la présomption d’innocence est accordée à ceux qui ont des comportements qui pourraient être « répréhensibles » (???) alors qu’à d’autres, comme moi, victimes de pratiques commerciales ou de décisions de justice que d’autres auraient contesté à grand renfort de presse ou de démarches juridiques, celle ci ne sera jamais reconnue ?,

 

on dira que c’est le monde des affaires, que c’est somme toute « normal » et tellement banal…, on dira qu’il faut accepter, se faire une raison, rester calme, silencieux et qu’il vaudrait sans doute mieux « disparaître » pour le bien de tous…,

 

et bien oui, j’ai failli « sombrer » et « réellement disparaître » il y a plus d’un an suite aux conséquences et aux souffrances générées par cette situation incompréhensible; mais je suis toujours en vie (quelle chance j’ai donc !, je devrais être heureux et satisfait au lieu de me lamenter sur mon sort…), avec parfois le mince espoir que mon aventure deviendra un jour positive et enfin heureuse ?,

 

en lisant ces lignes, si vous vous reconnaissez, si vous souhaitez aider à changer cet état de fait (collectivement pour que cela ne puisse pas se reproduire, je sais que je ne suis qu’un cas parmi tant d’autres, ou à titre personnel puisque j’en éprouve vraiment le besoin quotidiennement…), si vous souhaitez raconter votre aventure d’entrepreneur et la partager, n’hésitez pas à le faire en déposant vos commentaires ci dessous,

 

au fait, face à cette situation, vous feriez quoi ?, qu’auriez vous fait ?, qu’en pensez vous ?, quels sont vos conseils ?…

 

PS : l’ensemble des mes écrits est rédigé à titre « strictement personnel », précision qui semble utile…

ps : copie article du 22/10/07

Copyright © ma petite entreprise - Blog créé avec ZeBlog